Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La spectroscopie par fluorescence ouvre la voie pour une meilleure aquaculture

Les chercheurs ont utilisé la spectroscopie par fluorescence pour contrôler et améliorer la qualité de l'eau dans les fermes piscicoles de l'UE.
La spectroscopie par fluorescence ouvre la voie pour une meilleure aquaculture
L'aquaculture joue un rôle important dans la production d'une alimentation internationale durable, fournissant plus de 50 % des stocks de poissons dans le monde en 2012. Cependant, l'aquaculture dans les eaux côtières peut générer de grandes quantités de déchets organiques en raison de la densité du poisson au sein de ces systèmes.

Les systèmes d'aquaculture à recirculation (RAS) sont des systèmes en boucle fermée dans lesquels les stocks de poissons peuvent être cultivés et récoltés séparément des milieux marins naturels. Ces systèmes présentent des avantages significatifs par rapport à la récolte de stocks sauvages: sécurité alimentaire améliorée, traçabilité de la source et durabilité, ainsi qu'un impact environnemental réduit.

L'initiative financée par l'UE FAMORAS (Fluorescence analysis and monitoring of recirculating aquaculture systems) a travaillé à l'optimisation des RAS à l'aide de la spectroscopie par fluorescence. Les chercheurs ont voulu améliorer considérablement la productivité des industries piscicoles de l'UE.

Les chercheurs ont échantillonné les RAS pour établir des signatures de fluorescence typiques pendant un fonctionnement normal. Ils ont échantillonné et analysé l'eau des RAS sur de longues périodes pour capturer la variabilité et les changements de direction dans la qualité de l'eau.

L'équipe a utilisé les données de la fluorescence et les tests statistiques pour identifier des changements subtils dans la qualité de l'eau des RAS. Ils ont ensuite conçu, construit et testé un capteur de fluorescence en temps réel en ligne pour le contrôle de la qualité de l'eau des RAS.

Les chercheurs ont constaté des différences dans la matière organique en raison de changements dans les stratégies d'alimentation. Ces petits changements sont probablement très importants dans la gestion de la qualité de l'eau des RAS et pour les exigences de traitement ultérieures.

Selon les résultats FAMORAS, ces changements dans les caractéristiques de la matière organique se sont produits pendant la phase de démarrage/d'accumulation d'eau douce des RAS. Les chercheurs ont découvert comment chaque composant de matière organique atteint l'équilibre avec les systèmes de traitement biologique et la façon dont chaque composant se comporte une fois à l'équilibre.

Les résultats du projet montrent le potentiel de la spectroscopie par fluorescence comme moyen viable pour surveiller la matière organique au sein de RAS. Il y a aussi des avantages potentiels pour les industries de l'aquaculture de l'UE pour poursuivre le développement d'un capteur en ligne pour optimiser la gestion et l'exploitation des installations d'aquaculture.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Spectroscopie par fluorescence, qualité de l'eau, fermes piscicoles, systèmes d'aquaculture à recirculation, FAMORAS
Numéro d'enregistrement: 191137 / Dernière mise à jour le: 2017-02-20