Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

EFFIDRIP — Résultat en bref

Project ID: 286807
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Espagne
Domaine: Ressources aquatiques, Énergie, Environnement

Une irrigation automatique pour consommer moins d'eau et d'énergie

Des chercheurs ont développé un système d'irrigation automatique qui gère l'apport en eau, réduit la consommation d'énergie et rend la fertirrigation plus efficace.
Une irrigation automatique pour consommer moins d'eau et d'énergie
Au cours des dernières années le coût de l'irrigation a subi une augmentation constante provoquée par une augmentation, tant du prix de l'énergie que de celui des engrais de synthèse. La directive-cadre sur l'eau de l'UE a également entraîné la disparition des subventions agricoles pour l'eau afin d'ajuster le prix de cette ressource et son coût environnemental réel.

L'irrigation goutte à goutte constitue la technologie la plus employée pour l'irrigation et la fertirrigation (fertilisation via le système d'irrigation) des cultures d'arbres fruitiers, largement en raison de sa grande efficacité. Ses avantages sont malheureusement souvent perdus par une mauvaise gestion et une consommation d'eau, d'énergie et d'engrais trop importante.

Le projet EFFIDRIP (Enabling next generation commercial service-oriented, automatic irrigation management systems for high efficient use of water, fertilizers and energy in drip irrigated tree crops) financé par l'UE, a donc été initié pour simplifier la mise en œuvre d'un système de gestion plus efficace en termes de fertirrigation et d'irrigation. L'objectif des partenaires du projet était de développer une solution basée sur les technologies de l'information et de la communication pour réduire l'utilisation d'eau, d'engrais et d'énergie.

Les chercheurs ont développé un système connecté dans lequel les exploitants pourraient configurer et superviser l'évolution de leur système d'irrigation par l'intermédiaire d'un PC ou d'un appareil mobile. Sur le terrain, le contrôle de l'irrigation s'appuie sur les équipements installés d'irrigation et de fertirrigation.

Le système est capable de planifier l'irrigation et de réaliser des mises à jour automatiques pour chaque secteur en fonction des conditions météorologiques et des besoins en eau évalués grâce à des capteurs. Les partenaires ont ainsi développé un système qui réduit la nécessité d'une intervention humaine pour les opérations quotidiennes.

Trois sites pilotes ont été sélectionnés en Grèce, en Espagne et au Portugal pour effectuer les essais. Dans les trois cas, EFFIDRIP s'est montré capable de délivrer un volume d'eau conforme aux limites recommandées par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

En Espagne, les données montrent un accroissement de la productivité d'exploitation en eau de 48 % dans les vergers de jeunes pommiers. Au Portugal, le système EFFIDRIP a permis de réduire de 65 % la consommation d'eau alors qu'en Grèce, il a entraîné une surconsommation d'eau de 47 % en raison du grave manque d'irrigation installé par l'exploitant.

Les chercheurs n'ont pas mesuré le rendement exact obtenu en Grèce et au Portugal mais une inspection visuelle n'a pas permis d'observer de différences significatives.

Les travaux du projet ont permis de faire progresser la gestion de l'irrigation en s'appuyant sur une technologie qui devrait ainsi améliorer la durabilité de l'agriculture sur le long terme.

Informations connexes

Mots-clés

Irrigation automatisée, consommation d'énergie, fertirrigation, irrigation goutte à goutte, EFFIDRIP