Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

DDR IN LYMPHOCYTES Résultat en bref

Project ID: 627187
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Danemark

Les interactions moléculaires au niveau des cassures de l'ADN

L'intégrité du génome eucaryotique est conservée grâce à des processus connus sous le nom collectif de réponse aux dommages à l'ADN. Des chercheurs européens ont analysé les protéines participant au processus de réparation dans les lymphocytes.
Les interactions moléculaires au niveau des cassures de l'ADN
Les mécanismes de surveillance de la réponse aux dommages à l'ADN contrôlent l'état du chromosome afin d'assurer une recombinaison et une ségrégation correctes, interdisant ainsi le transfert de mutations vers les cellules filles. Si on ne les répare pas, les cassures de l'ADN double brin peuvent provoquer une immunodéficience, diverses maladies du développement et neurologique, ainsi que le cancer. Les composants de la protéine histone de la chromatine contribuent à cette réponse en créant une région de l'ADN présentant des caractéristiques spécifiques aux dommages. La phosphorylation de H2AX est l'exemple le plus frappant de la façon dont une modification de la chromatine peut favoriser la stabilité du génome.

De façon surprenante, les lymphocytes B ont adapté les mêmes voies de réparation pour générer divers anticorps par une réaction de réarrangement de l'ADN appelée commutation de classe (CSR) de la chaîne lourde d'immunoglobine (lgH). Si les cassures d'ADN induites ne sont pas correctement réparées, ces dommages de l'ADN spécifique à la cellule B peuvent conduire à la formation de translocations chromosomiques oncogènes.

Les scientifiques du projet DDR IN LYMPHOCYTES (Identifying functional proteins at DNA breaks with quantitative proteomics in primary lymphocytes), financé par l'UE, souhaitaient étudier le mécanisme sous-jacent à la suppression, associée à la chromatine, de l'instabilité génomique et du cancer. Pour atteindre cet objectif, ils ont analysé à l'échelle protéomique la chromatine de lymphocytes irradiés de souris de type sauvage et à H2AX déficient.

Ils ont optimisé une méthode biochimique appelée enrichissement de la chromatine pour la protéomique (ChEP), qui leur a permis de cartographier avec une résolution et une précision jamais atteintes le paysage protéique des cassures de l'ADN double brin. Les scientifiques ont identifié diverses nouvelles protéines associées à la chromatine et réalisé plusieurs criblages génétiques ciblés pour valider leur rôle dans le maintien de la stabilité du génome.

Dans l'ensemble, les résultats de l'étude DDR IN LYMPHOCYTES ont souligné le rôle de la chromatine dans les réponses aux dommages à l'ADN et la réparation des cassures de l'ADN double brin dans les lymphocytes. Ils pourraient également fournir de nouvelles cibles pour concevoir des stratégies thérapeutiques contre le cancer ou l'immunodéficience.

Informations connexes

Mots-clés

Réponse aux dommages à l'ADN, H2AX, lymphocytes B, DDR IN LYMPHOCYTES, ChEP
Numéro d'enregistrement: 191162 / Dernière mise à jour le: 2017-02-21