Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le lien moléculaire entre la croissance et le cycle cellulaire

La dérégulation de la croissance cellulaire entraîne souvent plusieurs conditions pathologiques dont le cancer. L'élucidation des mécanismes qui contrôlent la croissance cellulaire fournira de nouvelles cibles thérapeutiques.
Le lien moléculaire entre la croissance et le cycle cellulaire
Le nucléole est une structure nucléaire associée à la transcription de l'ARN ribosomal et à la production de ribosomes - le mécanisme qui synthétise la protéine. Les preuves rassemblées mettent en évidence un rôle du nucléole dans l'interconnexion entre la croissance cellulaire et le cycle cellulaire en transmettant les défauts de croissance cellulaire aux régulateurs du cycle cellulaire.

La portée du projet ND8-NOS (The role of the ubiquitin-like molecule NEDD8 in nucleolar signalling), financé par l'UE, consistait à délimiter le mécanisme précis et l'implication de l'ubiquitine et des protéines similaires à l'ubiquitine. De précédents travaux menés par le consortium ont révélé que la protéine NEDD8, similaire à l'ubiquitine, régule la coordination entre la croissance cellulaire et le cycle cellulaire. Les chercheurs avaient découvert que NEDD8 était attachée de manière covalente aux protéines ribosomales facilitant leur localisation adéquate dans le nucléole pour permettre une croissance cellulaire normale. Au cours de ND8-NOS, les scientifiques ont souhaité étendre leurs découvertes concernant le rôle de la NEDD8 dans l'organisation du protéome nucléolaire et sa fonction.

Pour ce faire, les chercheurs ont inhibé la voie NEDD8 à l'aide d'une petite molécule (MLN4924), qui est actuellement soumise à un test clinique. Ils ont ensuite utilisé la spectrométrie de masse quantitative et la microscopie pour déterminer les changements protéomiques et morphologiques au niveau du nucléole suite à l'inhibition de NEDD8. Ils ont observé des altérations dans la morphologie nucléolaire et la distribution des protéines nucléolaires qui peuvent activer le suppresseur de tumeur p53 et entraîner l'arrêt du cycle cellulaire. Des études sur C. elegans réalisées par la suite ont validé un rôle conservé tout au long de l'évolution pour la fonction NEDD8 dans le contrôle de la morphologie nucléolaire et la régulation du cycle cellulaire.

Étant donné que les modifications après transcription des protéines avec des molécules d'ubiquitine et similaires à l'ubiquitine sont des mécanismes clés de la régulation de la fonction protéique, les résultats de l'étude ND8-NOS ont des conséquences importantes. Ces voies sont désormais explorées pour envisager des interventions thérapeutiques pour des maladies comme le cancer.

Informations connexes

Mots-clés

Cycle cellulaire, nucléole, ND8-NOS, protéine similaire à l'ubiquitine, NEDD8
Numéro d'enregistrement: 191174 / Dernière mise à jour le: 2017-02-22