Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une formation pour des véhicules plus écologiques

Une équipe de l'UE a mis en place un programme de formation et de recherche combinant plusieurs branches de l'ingénierie automobile. Parmi les résultats, on peut citer des algorithmes d'optimisation plus efficaces et de nouvelles façons d'étudier les matériaux légers.
Une formation pour des véhicules plus écologiques
Les véhicules du futur seront écologiques et silencieux. Malheureusement, du fait de la spécialisation et de la fragmentation de ce domaine, il sera difficile d'atteindre ce but dans le cadre des actuelles structures de formation universitaire.

Le projet GRESIMO (Best training for green and silent mobility (GRESIMO)), financé par l'UE, a intégré les diverses sous-disciplines de l'ingénierie automobile. Le projet a offert une formation et des opportunités de recherche interdisciplinaire à des chercheurs en début de carrière issus de trois spécialités. Les sujets abordés comprenaient les bruits, vibrations et secousses (NVH), la conception légère, ainsi que l'électrification et l'hybridation.

Le projet a aidé les étudiants à trouver des sujets de doctorat pertinents et innovants, combinant aux moins deux des thèmes de recherche du projet. Les candidats ont également bénéficié d'un plan personnalisé de développement de carrière, ainsi que d'évènements de formation comprenant des ateliers techniques, des universités d'été et des cours sur des compétences complémentaires.

Entre autres résultats, la recherche interdisciplinaire a débouché sur de nouvelles méthodes pour améliorer l'efficacité des algorithmes d'optimisation. Ces algorithmes ont été appliqués à des problèmes tels que la conception légère, les NVH et les exigences en matière de sécurité passive.

L'équipe a développé une méthode de lancer de rayon pour caractériser les matériaux légers et absorbants, ainsi qu'un procédé pour traiter la présence de structures d'amortissement composées de méta-matériaux. D'autres études comprenaient l'optimisation de la topologie des matériaux composites. Enfin, les travaux ont étudié l'optimisation structurelle en termes de critères de résistance à la fatigue.

Grâce au projet GRESIMO, les jeunes chercheurs étaient plus en mesure d'intégrer différents domaines d'ingénierie. Ces travaux nous rapprochent encore plus des véhicules écologiques du futur.

Informations connexes

Mots-clés

Formation et recherche, ingénierie automobile, algorithmes d'optimisation, matériaux légers, GRESIMO