Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HIMWARC Résultat en bref

Project ID: 304239
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Norvège

Les causes des conditions climatiques extrêmes dans l'Arctique

Des chercheurs ont amélioré nos connaissances sur les modèles météorologiques associés aux dépressions polaires arctiques, ce qui nous permettra de mieux prévoir les phénomènes climatiques extrêmes.
Les causes des conditions climatiques extrêmes dans l'Arctique
Dans l'Arctique, la météo comporte plusieurs types de phénomènes extrêmes tels que les dépressions polaires et les vents forts à basse altitude. Ces extrêmes ont des conséquences sur la structure socio-économique des régions et communautés environnantes, car ils provoquent d'importants dégâts et des pertes en vies humaines.

Nous comprenons encore mal la façon dont se forment et se développent ces phénomènes climatiques. Cette lacune limite les capacités de prévision et pose des problèmes pour s'adapter à ces phénomènes et réduire leur impact.

Le projet HIMWARC (High impact weather in the Arctic, fundamental understanding and future projections (HIMWARC)), financé par l'UE, a cherché à améliorer les connaissances fondamentales sur les conditions météorologiques à fort impact dans l'Arctique. Son objectif était de développer nos connaissances afin de mieux prévoir les changements dans la répartition, la fréquence et l'intensité des évènements météorologiques extrêmes dans l'Arctique.

Les chercheurs du projet ont établi que la plupart des développements de dépressions polaires peuvent être décrits grâce au modèle des ondes de Rossby diabatiques. Ils ont découvert que les échelles horizontale et verticale du système sont réduites par rapport aux latitudes moyennes, ce qui augmente considérablement l'efficacité de la conversion d'énergie via les processus diabatiques.

Les chercheurs ont également déterminé que certaines conclusions précédentes concernant les liens entre les dépressions polaires et les modèles météorologiques à grande échelle ainsi que les lisières de glace de mer ne peuvent être maintenues. Ces liens étaient principalement utilisés pour déduire des informations sur les dépressions polaires dans les climats futurs. Cela se traduit par une plus grande incertitude quant à savoir si la fréquence et l'intensité des dépressions polaires augmenteront ou diminueront.

Dans l'ensemble, les résultats du projet ont contribué à améliorer les connaissances des scientifiques sur la dynamique et les incertitudes concernant les évènements météorologiques à fort impact dans l'Arctique. En particulier, HIMWARC a amélioré notre compréhension des dépressions polaires, a permis de mieux comprendre le développement de ces phénomènes et ainsi facilité l'amélioration des prévisions.

Informations connexes

Mots-clés

Arctique, dépressions polaires, conditions météorologiques extrêmes, HIMWARC, ondes de Rossby diabatiques
Numéro d'enregistrement: 191192 / Dernière mise à jour le: 2017-02-22