Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le détournement viral sur l'ARN hôte

Des chercheurs européens se sont penchés sur les mécanismes par lesquels les virus éludent les réponses immunes de l'hôte. Ils ont découvert une nouvelle voie virale à base de protéine qui permet aux virus de supprimer la dégradation de l'ARN.
Le détournement viral sur l'ARN hôte
Les virus transmettent l'infection en attaquant le mécanisme cellulaire hôte pour répliquer et supprimer les réponses de défense de l'hôte, ce qui permet aux virus de se développer. Des preuves récentes suggèrent que les virus peuvent contourner la défense de l'hôte en intégrant les mécanismes de dégradation de l'ARN, un composant clé de la régulation de l'expression génique. Ces mécanismes comptent l'élimination de la coiffe, la dé-adénylation ou la dégradation des ARNm non-sens (NMD) et altèrent la stabilité et la dégradation de l'ARNm.

Pour explorer cette possibilité, les scientifiques du projet DEGRAVIR (Suppression of RNA degradation by plant pararetrovirus: hijacking of decapping complexes), financé par l'UE, ont utilisé le virus de la mosaïque du chou-fleur (CaMV) comme système modèle. Ils ont étudié le rôle de la protéine transactivateur/viroplasme (TAV) du CaMV, un composant plurifonctionnel connu pour sa capacité à surmonter les obstacles cellulaires à la traduction polycistronique des eucaryotes.

Les chercheurs ont découvert que la TAV fonctionnait comme suppresseur du renouvellement cellulaire de l'ARNm, en stabilisant les ARNm qui accueillent des codons de terminaison prématurés qui devraient normalement se dégrader via des mécanismes de NMD. De façon surprenante, le CaMV pourrait reconnaître et stabiliser ces ARN avec des codons de terminaison interne et contourner ce mécanisme de contrôle de qualité de l'ARN hôte.

Des connaissances plus approfondies sur le mécanisme de la TAV ont mis en évidence une interaction avec le mécanisme d'élimination de la coiffe par le biais d'une liaison avec la protéine d'échafaudage Varicose. Le motif responsable de la fonction TAV dans la suppression de NMD semble se conserver très bien entre le CaMV et les autres pararétrovirus liés.

Dans l'ensemble, l'étude DEGRAVIR a fourni des informations fondamentales sur la façon dont les voies de dégradation de l'ARNm sont impliquées dans la défense antivirale et la façon dont les virus suppriment directement le NMD pour provoquer l'infection. Même si ces découvertes s'appuient sur des expériences réalisées sur des virus végétaux, elles pourraient s'étendre à des rétrovirus animaux avec d'importantes ramifications cliniques.

Informations connexes

Mots-clés

Virus, dégradation des ARNm non-sens, DEGRAVIR, CaMV, TAV
Numéro d'enregistrement: 191197 / Dernière mise à jour le: 2017-02-23