Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FSHS Résultat en bref

Project ID: 268270
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

Le rôle du cortex surrénal dans le développement des organes génitaux

Des chercheurs européens ont découvert un nouveau rôle pour le cortex surrénal dans le développement des organes génitaux externes.
Le rôle du cortex surrénal dans le développement des organes génitaux
La différenciation des phénotypes génitaux mâle ou femelle démarre approximativement sept à douze semaines après la conception de l'embryon. Bien que le maintien d'un environnement hormonal intra-utérin approprié semble essentiel, nous avons peu d'informations sur celui-ci et sur les conséquences d'une modification des taux hormonaux.

De nouveaux indices obtenus dans le cas de l'hyperplasie congénitale des surrénales (HCS), une pathologie provoquée par un déficit en 21-hydroxylase (21-OH HCS) montrent que le cortex surrénal du fœtus joue un rôle majeur dans la différenciation des organes génitaux externes. Les patients atteints de cette maladie sont porteurs d'une mutation sur le gène CYP21A2 qui code pour la 21-hydroxylase, une enzyme essentielle de la voie de synthèse des glucocorticoïdes.

Au cours du projet FSHS (Fetal adrenal and gonadal sex hormone synthesis in health and disease), financé par l'UE, les chercheurs ont pu identifier une nouvelle voie de synthèse androgène dans le cortex surrénal de l'embryon. Il semblerait que celle-ci soit impliquée dans la physiopathologie du déficit en oxydoréductase (DOR), une forme nouvellement décrite de l'HCS.

Les chercheurs ont analysé cette voie alternative de biosynthèse androgène chez l'embryon en s'appuyant sur une analyse du métabolome stéroïdien. Ils ont ainsi analysé l'urine des femmes enceintes de bébés atteints d'un déficit en 21-OH ainsi que les nouveau-nés affectés par cette pathologie. Ils ont également utilisé un modèle murin de la maladie pour étudier l'impact de l'interaction hormonale adrénale-gonadale de l'embryon sur le développement d'inclusions tumorales de tissu surrénalien dans les testicules et les ovaires - la cause la plus fréquente d'infertilité dans l'HCS causée par un déficit en 21-hydroxylase.

Hormis une nouvelle perspective scientifique concernant la différenciation des organes génitaux, cette étude a également permis au consortium de participer à un essai clinique de phase III dont l'objet est un nouveau médicament orphelin contre l'hyperplasie congénitale des surrénales. Les chercheurs espèrent que cette formulation modifiée de libération de l'hydrocortisone imitera étroitement le profil physiologique circadien du cortisol et assurera un contrôle optimal de toutes les formes d'insuffisance surrénalienne. En associant recherche fondamentale et des études sur les bases physiopathologiques de l'hyperplasie congénitale des surrénales, les partenaires du projet FSHS ont abordé les nombreux aspects de cette pathologie avec des bénéfices évidents pour les patients qui en souffrent.

Informations connexes

Mots-clés

Cortex surrénal, organes génitaux externes, hyperplasie congénitale des surrénales, déficit en 21-hydroxylase, FSHS
Numéro d'enregistrement: 191202 / Dernière mise à jour le: 2017-02-23