Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La génétique des populations de champignons des forêts

La compréhension des mécanismes de biodiversité fongique est essentielle pour préserver les fonctions des communautés fongiques dans les forêts du monde entier.
La génétique des populations de champignons des forêts
Les champignons responsables du pourrissement du bois sont essentiels pour les écosystèmes forestiers car ils participent à la décomposition du bois et la formation des sols. Ils fournissent un habitat pour de nombreux autres organismes et permettent aux forêts de se régénérer dans le monde entier. Cependant, nombre de ces champignons sont menacés par la gestion forestière et leur présence dans un paysage de forêts fragmenté et limité par les caractéristiques écologiques, d'évolution et de dispersion.

Le projet FUNDISTRAIT (Fungal conservation genetics: species traits and dispersal), financé par l'UE, a cherché à étudier les mécanismes responsables de la dispersion des champignons. Dans cet objectif, les membres du projet ont entrepris de déterminer les espèces, les caractéristiques de population et les conditions environnementales corrélées à la dispersion déduite des schémas de génotype de population sur l'ensemble d'une communauté de champignons. Pour cela, ils se sont concentrés sur des forêts en Norvège, en Suède et en Finlande.

Les chercheurs ont étudié quatre catégories de traits liées à la capacité de dispersion et à la survie, à savoir celles concernant directement la dispersion, la production de spores, l'histoire de vie et les conditions environnementales. Pour étudier la diversité génétique, ils ont développé une technique de séquençage de représentation réduite («restriction site Associated DNA, RAD sequencing») qu'ils ont mise en œuvre pour une étude génétique de population fongique à haut débit.

Les analyses ont porté sur plus de 1 200 échantillons fongiques d'une forêt boréale finlandaise, qui contenaient une grande diversité d'espèces polypores, dont certaines menacées d'extinction. Les résultats indiquent que les espèces de polypores répondent différemment à la perte et la fragmentation des habitats, avec de grandes populations qui résistent mieux par rapport aux populations isolées.

L'étude FUNDISTRAIT a fourni des informations importantes sur les variations génétiques des champignons en Europe du Nord. Des collaborations futures avec des acteurs de la gestion forestière et de la conservation de la biodiversité, ainsi que des agences agricoles et environnementales nationales, garantiront que des mesures appropriées seront prises pour éviter la dispersion et l'extinction des espèces fongiques.

Informations connexes

Mots-clés

Génétique des populations, forêt, champignons responsables du pourrissement du bois, FUNDISTRAIT, séquençage RAD
Numéro d'enregistrement: 191204 / Dernière mise à jour le: 2017-02-23