Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les réactions du phytoplancton à l'évolution de l'environnement

Des chercheurs ont montré que les perturbations de l'environnement affectent l'abondance et la diversité du phytoplancton, un élément vital qui représente au niveau mondial la moitié de l'activité de photosynthèse.
Les réactions du phytoplancton à l'évolution de l'environnement
Le phytoplancton est constitué d'organismes microscopiques qui, comme les plantes, pratiquent la photosynthèse pour engranger l'énergie du soleil. Il est essentiel aux écosystèmes marins et d'eaux douces, extrayant le gaz carbonique de l'atmosphère et alimentant les réseaux trophiques aquatiques.

Le phytoplancton reste près de la surface, il est donc sensible à toute perturbation des courants océaniques. Les scientifiques estiment que l'intensité et la fréquence des tempêtes et des sécheresses devraient augmenter avec le réchauffement planétaire, mais ils ignorent les conséquences pour le phytoplancton.

Le projet CONPLANK (Continuous measurements of plankton and environmental variables: Towards assessment of phytoplankton community response to environmental change), financé par l'UE, a étudié l'impact de variations de l'environnement sur le phytoplancton, à des échelles temporelles courtes (minutes et heures) et longues (saisons et années).

Pour leurs travaux, les chercheurs ont utilisé une machine automatisée, l'IFCB (Imaging FlowCytobot). Elle associe la microscopie avec un instrument qui trie et compte les cellules, pour prendre des images de chaque cellule, qui seront ensuite classées en espèces et en groupes.

Les chercheurs ont utilisé des données obtenues à Port Aransas (état du Texas aux États-Unis) dans le Nord-ouest du golfe du Mexique, montrant que la plupart des espèces du phytoplancton ne sont pas influencées par la saison. Elles sont cependant affectées par les cyclones tropicaux, les remontées et les sécheresses.

Un cyclone modifie la composition des espèces du phytoplancton, qui deviennent plus abondantes dans l'ensemble. De leur côté, les remontées (upwelling) ont augmenté la population d'une espèce de diatomées à Port Aransas comme dans le golfe du Mexique, suggérant un impact de grande envergure. Au contraire, une sécheresse au Texas a réduit la diversité des espèces et leur abondance.

Les chercheurs ont conduit des analyses génétiques du phytoplancton aux Baléares, découvrant de nouvelles espèces de dinoflagellés. Ils ont aussi montré que certaines espèces, apparemment semblables, sont assez différentes génétiquement pour être classées séparément.

Enfin, les chercheurs de CONPLANK ont lancé des travaux pour déterminer l'impact sur les espèces du phytoplancton d'activités humaines et de paramètres biogéochimiques comme les régimes des estuaires, la concentration des nutriments et la disponibilité du phosphore organique. Les travaux en cours devraient révéler l'impact de l'homme sur les écosystèmes marins, et pourraient améliorer les décisions politiques relatives, par exemple, aux engrais riches en nutriments qui entraînent des efflorescences nuisibles de phytoplancton.

Le fait de comprendre les réactions du phytoplancton au réchauffement planétaire aidera les chercheurs à mieux prévoir l'évolution des environnements marins au cours des années qui viennent.

Informations connexes

Mots-clés

Phytoplancton, changement de l'environnement, sécheresse, CONPLANK, diversité biologique
Numéro d'enregistrement: 191213 / Dernière mise à jour le: 2017-02-23