Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle plateforme aide les services publics à tirer parti du cloud

Un consortium financé par l'UE a développé une plateforme simple d'emploi qui permet aux administrations public d'héberger des services dans le cloud, les aidant à être plus efficaces et réactives aux besoins des citoyens.
Une nouvelle plateforme aide les services publics à tirer parti du cloud
Les administrations publiques subissent une pression croissante pour fournir de façon efficace des services avec des budgets toujours plus serrés, et cette tendance rend de plus en plus attrayantes les solutions basées sur le cloud. Préoccupés par les coûts de l'infrastructure et les exigences techniques, de nombreux organismes publics demeurent cependant méfiants à l'égard du cloud.

Des résultats positifs

Pour résoudre ce problème, le projet STRATEGIC, financé par l'UE, a développé et testé une nouvelle plateforme spécialement conçue pour aider les administrations à héberger des services dans le cloud, puis de le gérer efficacement. «Les principales fonctionnalités comprennent une interface graphique que les services publics peuvent utiliser afin de gérer tous les problèmes relatifs au cloud», explique Nuria Rodríguez Domínguez d'Atos en Espagne, coordinatrice du projet. «Cette plateforme est destinée aux utilisateurs disposant d'un certain bagage technique. Elle est souple, convient à tout type de prestataire et respecte toutes les législations.»

STRATEGIC a travaillé étroitement avec les administrations publiques de plusieurs pays et mené avec succès des pilotes à Gênes (Italie), Stari Grad (une municipalité de Belgrade) en Serbie et au Borough londonien de Camden au Royaume-Uni.

«Il a ainsi été possible de créer des applications totalement nouvelles, de dupliquer des applications fonctionnant déjà dans d'autres administrations publiques et d'adapter au cloud les applications existantes», déclare Nuria Rodríguez Domínguez. «Par exemple, Camden utilise un processus de gestion des cartes bleues pour les personnes handicapées et nous avons développé une application, hébergée dans le cloud, pour traiter les demandes. Cette initiative, totalement nouvelle et innovante, sera reproduite dans d'autres administrations publiques au Royaume-Uni.»

À Stari Grad, le projet a développé une application basée sur le cloud pour gérer avec Gênes l'émission transfrontalière de divers certificats et installé un service de messagerie destiné au personnel. De son côté, Gênes a adapté au cloud une application aidant les nouvelles entreprises à s'implanter. Ces trois pilotes ont adopté une initiative de données ouvertes pour la publication de données sur le cloud.

Impliquer le secteur public

À l'issue du projet, un effort sera consacré à la commercialisation de la plateforme. Le consortium proposera également aux organismes publics des services de conseil pour les aider à exploiter pleinement le potentiel des services publics basés sur le cloud.

«Nous voulons vraiment que les services publics testent cette plateforme, puis partagent leurs expériences avec de futurs clients», explique Nuria Rodríguez Domínguez. «Même si les administrations constituent notre cœur de cible, notre base de clients potentiels comprend également les fournisseurs informatiques et les fournisseurs de services applicatifs en nuage, qui peuvent utiliser notre plateforme stratégique pour vendre leurs propres applications.»

Le projet a également permis de mettre en évidence plusieurs problèmes qui continuent à freiner le déploiement des services en cloud dans le secteur public. «Nous avons déterminé que certaines administrations ne font tout simplement pas confiance aux technologies du cloud», déclare Nuria Rodríguez Domínguez. «Un changement de mentalité est nécessaire, et l'un des éléments positifs de notre projet est que les administrations les moins avancées, telles que Stari Grad, ont pu bénéficier de l'expérience de pilotes plus avancés comme Camden.»

Nuria Rodríguez Domínguez fait également valoir que le déploiement de services publics en cloud au niveau local ou régional ne peut pas se faire sans un soutien adéquat au niveau national. «La plupart des municipalités n'ont tout simplement pas le budget pour mettre en place l'infrastructure nécessaire», explique-t-elle.

STRATEGIC a également identifié le besoin de pleinement tenir compte des contraintes de la bureaucratie administrative. «Le fonctionnement quotidien des administrations publiques est très difficile», indique-t-elle. «Le déploiement doit reposer sur une planification préalable et un plan clair, élaborés bien à l'avance.» Ces recommandations sont en cours de rédaction en vue de produire un document final. Elles aideront à la fois les décideurs politiques et les administrateurs publics à développer de façon durable et économique des services publics basés sur le cloud.

Informations connexes

Mots-clés

STRATEGIC, nuage, bureaucratie, public, technologies de l'information, applications dans le cloud, hébergement dans le cloud, développeurs d'applications, municipalité, infrastructure, ATOS
Numéro d'enregistrement: 191250 / Dernière mise à jour le: 2017-03-01