Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FP4BATIW Résultat en bref

Project ID: 609550
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Espagne

Bâtir des relations de confiance pour améliorer la gestion de l'eau

Un projet financé par l'UE aide les gens à mieux gérer et traiter l'eau dans les régions où elle est rare.
Bâtir des relations de confiance pour améliorer la gestion de l'eau
Dans la plupart des pays méditerranéens, et en particulier ceux du Sud et de l'Est, l'eau est une ressource rare. Cette rareté peut conduire à un accès inéquitable à l'eau, à une absence d'assainissement provoquant des problèmes de santé, et peut même provoquer des conflits entre communautés. FP4BATIX, un projet dirigé par l'Espagne qui s'est achevé en septembre 2016, visait à garantir la meilleure gestion et le meilleur traitement possibles de l'eau en établissant des partenariats entre des universités et des entreprises spécialisées dans le traitement et les technologies de l'eau, basées sur les deux rives de la Méditerranée.

«La grande question est de savoir comment garantir la mise en pratique des meilleures politiques de traitement de l'eau dans les pays méditerranéens partenaires, en rapprochant les innovateurs et l'industrie du traitement de l'eau», déclare le professeur Manuel Valiente, coordinateur du projet et directeur des techniques de séparation au sein du groupe de recherche chimique de l'Université autonome de Barcelone.

Faire correspondre l'offre à la demande

FB4BATIW, auquel participaient 13 centres et institutions de recherche d'Égypte, Tunisie, Palestine, Jordanie et Italie, a employé plusieurs moyens pour y parvenir. Sa plateforme technologique de marché en ligne a contribué à rapprocher l'offre et la demande d'expertise et de technologie. Elle permet aux chercheurs de faire connaître leurs idées et aux entreprises de trouver des solutions pour répondre à leurs besoins technologiques. Un autre service, Water Kic, est un forum en ligne pour l'échange d'idées et d'expertise.

Les chercheurs et fournisseurs de services ont été encouragés à mettre en place des relations de travail utiles et directes, et chaque atelier de FB4BATIW a organisé une session de courtage. 120 rencontres de ce type ont été organisées lors de la dernière conférence sur les stratégies de traitement de l'eau dans la perspective d'une économie circulaire, qui s'est tenue en juillet 2016.

Des idées novatrices et de nouvelles techniques

Le prix FP4BATIW a contribué à encourager les chercheurs et chefs d'entreprise d'Égypte, Jordanie, Palestine et Tunisie à proposer des idées innovantes pour gérer, traiter et économiser l'eau. Les auteurs de dix propositions porteuses ont bénéficié pendant six mois d'un coaching et des conseils des partenaires du projet. Les trois meilleures idées ont été sélectionnées et, lors de la conférence finale, leurs promoteurs ont été invités à les présenter à un public issu de l'industrie et comprenant des investisseurs potentiels. Il s'agissait par exemple de nouvelles techniques en provenance de Jordanie permettant de réaliser des plantations dans des zones rocheuses ou sur des terres agricoles sèches, érodées ou dégradées, ou d'un système tunisien destiné à surveiller et contrôler les conduites d'eau afin de réduire considérablement les fuites.

La formation a été un élément clé du projet. Elle a pris la forme d'une assistance technique continue délivrée à des entreprises de Jordanie et de Tunisie, pour les aider à surmonter les problèmes de traitement de l'eau dans leurs chaînes de production. Un exemple récent est le travail mené avec une entreprise de confection de vêtements située près de Sousse en Tunisie, qui a étudié les moyens de récupérer et réutiliser les teintures à partir des eaux usées. Grâce à l'octroi de bourses de voyage, trois groupes de chercheurs et de chefs d'entreprise de l'UE et de pays méditerranéens ont pu mettre à jour leurs compétences en travaillant dans des institutions partenaires à l'étranger.

Enfin, cette expérience de collaboration de trois ans ne s'est pas limitée à la rédaction de mémoires, de thèses et d'articles parus dans des revues révisées par des pairs. Elle a également contribué à établir une relation de confiance entre les universités, les municipalités et le secteur privé, jetant ainsi les bases de nouveaux partenariats public-privé dans le domaine du traitement de l'eau. Selon le professeur Valiente, l'objectif final est de parvenir à «une gestion plus durable de l'eau, d'un point de vue social, sanitaire et environnemental, grâce à une meilleure réutilisation des ressources en eau usées.»

Mots-clés

FP4BATIW, traitement de l'eau, gestion de l'eau, économies d'eau, eaux usées
Numéro d'enregistrement: 191255 / Dernière mise à jour le: 2017-03-03