Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ResCoM — Résultat en bref

Project ID: 603843
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Suède
Domaine: Environnement

Instaurer une économie circulaire en réduisant les déchets

Le secteur manufacturier peut-il moins dépendre des ressources naturelles et limiter les déchets? Selon le projet RESCOM financé par l'UE, c'est possible, notamment en combinant une conception de produits, des modèles commerciaux et une technologie mieux adaptés.
Instaurer une économie circulaire en réduisant les déchets
À l'échelle mondiale, l'on produit plus d'un milliard de tonnes de déchets chaque année. Cela représente une énorme perte de ressources puisque la plupart des produits sont mis au rebut après utilisation, sans aucune valeur ajoutée. Un projet financé par l'UE a proposé de nouveaux moyens d'exploiter ces ressources gaspillées, grâce notamment au recyclage et à la transformation des déchets. Le programme de RESCOM permet aussi de réduire les risques commerciaux liés à l'approvisionnement en matières premières et à la volatilité des prix. Il offre de nouvelles possibilités commerciales au secteur de la production.

L'équipe du projet RESCOM compte 12 organisations, dont des universités, des sociétés de recherches et de conseils, des partenaires industriels et des fournisseurs technologiques provenant de six pays européens. Amir Rashid de l'Institut Royal de Technologie KTH de Stockholm (Suède) assure la coordination du projet. Selon lui, RESCOM tente d'amener les usines à adopter une économie circulaire en circuit fermé.

«L'économie circulaire est un concept qui par nature entraîne une régénération économique et écologique», explique-t-il. «Pour ce faire, RESCOM utilise un modèle qui tient compte de la manière dont les modèles commerciaux, la conception des produits, la chaîne d'approvisionnement et la technologie interagissent et influencent de manière dynamique la mise en œuvre de l'économie circulaire.» En d'autres termes, cela implique la gestion de l'intégralité du cycle de vie d’un produit manufacturier de la conception à la réparation et au recyclage en passant par le design et la fabrication.

Le projet atteint ses objectifs grâce à une nouvelle plateforme logicielle permettant aux fabricants d'améliorer la conception de leurs produits, et envisager de nouveaux dossiers commerciaux afin d'intégrer le recyclage ou la transformation. RESCOM a évalué sa plateforme sur la base de quatre études de cas émanant de ses partenaires industriels. «Chaque étude illustre un passage d'une approche linéaire à un système circulaire», explique Amir Rashid. Parmi les dossiers figurait la fabrication d'une poussette pour bébé, un lave-linge, une télévision et un système de conduite automobile. «Le scénario pour chaque étude de cas est différent, mais tous ont envisagé l'intégration des méthodes de conservation des ressources, à savoir la réutilisation, la transformation, voire le recyclage», continue Amir Rashid.

Les études de cas ont permis d'obtenir plusieurs résultats stratégiques, notamment l'importance de la conception de produit, et la prise en compte des multiples vies d'un produit, ce qui favorise la récupération de valeur. Par ailleurs, la conception et la chaîne de production doivent être choisies avec un modèle de production circulaire. Par exemple, selon Amir Rashid, «les modèles de location ou de réparation des produits, dont les pièces sont réemployées après un cycle d'utilisation, comportent certaines exigences différentes des modèles commerciaux conventionnels, lorsque les produits ne sont pas retournés au fabricant.

Bien qu'une technologie novatrice puisse toujours améliorer le rendement de la production, le comportement des utilisateurs peut parfois être encore plus important. Par exemple, des dégâts causés au produit pendant l'utilisation s'avèrent lourds de conséquences. Dans les modèles de location ou de prêt, les clients pourraient se montrer moins prudents lors de l'utilisation étant donné qu'ils ne sont pas propriétaires du produit. Il s'avère dès lors encore plus difficile de réhabiliter les produits ou les composants suite à un retour.

En octobre 2017, une version publique de la plateforme RESCOM sera mise en ligne afin que les entreprises puissent explorer les concepts et tirer les enseignements des résultats du projet. À la fin du projet, un rapport sera rédigé. Il contiendra des suggestions visant à réduire la dépendance des ressources naturelles et limiter les déchets dans le secteur de la production. L'équipe RESCOM espère que ses résultats encourageront les décideurs politiques à renforcer la législation en place sur les déchets et le recyclage afin de limiter la consommation des ressources matérielles par les usines.

Informations connexes

Mots-clés

RESCOM, modèle commercial circulaire, modèle circulaire, durabilité, circuit fermé, déchets de production