Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

VRUITS Résultat en bref

Project ID: 321586
Financé au titre de: FP7-TRANSPORT
Pays: Finlande

La protection des usagers vulnérables en bonne voie

Après avoir évalué 10 innovations en matière de sécurité routière, le projet VRUITS financé par l'UE a recensé les travaux à même d'améliorer la sécurité, la mobilité et le confort des usagers vulnérables.
La protection des usagers vulnérables en bonne voie
Les efforts visant à limiter les accidents de la route, dont les systèmes de transport intelligents (ITS), partent généralement des véhicules et de l'infrastructure. Mais pour des systèmes plus sûrs, plus propres et plus efficaces, les besoins des usagers vulnérables, dont les cyclistes et les piétons, souvent négligés, doivent être pris en compte. Ces usagers vulnérables représentent 68 % des décès sur la route dans les villes. L'UE s'est engagée à réduire de moitié ces accidents à l'horizon 2020, mais il y a encore fort à faire.

Le projet VRUITS financé par l'UE visait à mieux intégrer les usagers vulnérables dans l'équation en examinant le comportement humain dans les différentes configurations ITS.

Test des approches axées sur l'humain en matière de sécurité routière

Les coûts et les avantages ont été passés en revue pour les différentes approches ITS dans le but d'évaluer les impacts sur la société de plusieurs ITS. Selon le Dr Scholliers, «l'analyse a été réalisée en deux étapes: une phase de qualité au cours de laquelle 23 systèmes ont été examinés, et une phase de quantité, où 10 systèmes ont été passés au crible. L'approche quantitative repose sur l'estimation de l'effet de quantité de chacun des mécanismes, des tendances en matière d'accident et des taux de pénétration.» Les tendances en matière d'accident ont été récupérées dans la base de données CARE de l'UE, inscrite dans le cadre du programme européen pour la sécurité routière.

En vue de fournir des recommandations éprouvées quant à l'intégration des usagers vulnérables dans les systèmes de transport intelligent et l'adaptation des HMI afin de répondre aux besoins de ces derniers, l'équipe VRUITS a mis en place des projets pilotes aux Pays-Bas et en Espagne. Comme l'explique le coordinateur du projet le Dr Johan Scholliers, «La méthode utilisée pour évaluer l'impact sur la sécurité repose sur une approche mise au point dans le cadre du projet eIMPACT, lui aussi financé par l'UE. L'impact des systèmes ITS est analysé pour neuf mécanismes, qui peuvent influencer le comportement des usagers, dont les effets indirects et à long terme.

Des tests ont été réalisés aux Pays-Bas afin de renforcer la sécurité aux carrefours. Les chercheurs ont mis au point un projet pilote visant à avertir les cyclistes et les automobilistes quant aux risques d'une collision potentielle, avec un système de freinage automatique pour les véhicules. Pendant les tests, le système a fonctionné comme prévu étant donné que le module a détecté 80 % des cyclistes. Les cyclistes qui ont participé au projet ont également fait part des atouts du système.

À Alcala de Henares en Espagne, les détecteurs de piétons et les systèmes d'alerte ont été testés afin d'établir dans quelle mesure ils peuvent renforcer la sécurité aux carrefours. Les chercheurs ont constaté que malgré son potentiel, la technologie comporte d'importants coûts en vue de l'intégration à l'infrastructure existante. Une autre étude menée en Espagne a tenté d'établir dans quelle mesure des feux de signalisation équipés d'un capteur pourraient améliorer la mobilité des piétons. Les modifications ont entraîné une diminution du temps d'attente des piétons de 20 %. Par ailleurs, un test visant à améliorer la visibilité aux passages pour piétons a permis d'en augmenter la sécurité et réduire de 5 % le nombre de piétons traversant lorsque le feu est rouge.

Fournir des recommandations basées sur des preuves

Après avoir analysé les 10 systèmes, VRUITS a constaté que tous apportaient une amélioration pour la sécurité et/ou la mobilité et le confort des usagers vulnérables. Sept d’entre eux méritent les dépenses de mises en œuvre. Sur la base des preuves cumulées, le projet a pu recommander les mesures claires que les décideurs politiques et l'industrie devront prendre. Ces recommandations ont été classées en tenant compte de plusieurs facteurs extérieurs, comme l'impact possible sur la société, le cadre juridique, l'infrastructure principale, la préparation du marché et la confidentialité des données.

Toutefois, la mise en œuvre à long terme ne sera couronnée de succès que suite à des recherches complémentaires. Comme l'explique le Dr Scholliers, «De nouveaux travaux sont nécessaires pour que les systèmes apportent de véritables avantages et fonctionnent mieux. Par exemple, la détection doit être plus précise. Nous devons aussi mieux comprendre le comportement des usagers, notamment pour les systèmes équipés d'un freinage d'urgence. Nous devrons aussi élargir les tests pour démontrer les atouts aux parties prenantes.»

À ce stade, les chercheurs aux Pays-Bas et en Espagne ainsi que l'industrie travaillent sur la base des résultats des travaux. L'un des projets pilotes menés en Espagne par la société technologique SICE a donné lieu à la création du produit SafeCross qui aide les piétons à mobilité réduite à traverser la route.

Informations connexes

Thèmes

Safety - Transport

Mots-clés

VRUITS, villes intelligentes, systèmes de transport intelligents, usagers vulnérables, sécurité routière, sécurité des piétons, sécurité des cyclistes, sécurité des automobilistes, mobilité, trafic
Numéro d'enregistrement: 198035 / Dernière mise à jour le: 2017-05-15