Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des outils de pointe pour mieux modéliser le sous-sol de la Terre

Une initiative de l'UE a créé une base de données mondiale de fonctions récepteur télésismiques pour l'imagerie des structures de la Terre.
Des outils de pointe pour mieux modéliser le sous-sol de la Terre
Pour générer une imagerie en fonction récepteur, l'approche habituelle se base sur une sélection manuelle des traces sismiques appropriées, ce qui prend beaucoup de temps. Pour traiter cette question, le projet GLIMER (Global lithospheric imaging using earthquake recordings), financé par l'UE, a cherché à produire un ensemble complet de fonctions récepteur facilement adaptables pour l'imagerie.

Les partenaires du projet se sont intéressés à la mise en œuvre d'un flux de travail automatisé pour traiter les ondes télésismiques converties. Ils ont ensuite appliqué ce flux de travail à un important volume de données mondiales et développé des outils permettant aux utilisateurs de visualiser les données ainsi produites.

Plus précisément, les données issues de réseaux sismiques permanents et temporaires dans le monde ont été traitées automatiquement pour produire des cartes mondiales des principales interfaces. Cela donne une vision unique de la façon dont les propriétés de ces interfaces varient en fonction des différents environnements tectoniques et sur la façon dont les interfaces se rapportent aux processus géologique à l'œuvre sur ces sites.

L'équipe de GLIMER a créé une base de données contenant plus de 1,3 million de fonctions récepteur issues de 8257 stations du monde entier. Elle a conçu une série d'outils pour visualiser les données produites, outils qui ont été mis à la disposition du public sur le site web du projet. Ils comprennent une interface à base de carte permettant aux utilisateurs d'inspecter les fonctions récepteur sur des stations individuelles, ainsi que des programmes interactifs capables de générer des sections croisées à travers des volumes 3D de fonctions récepteur.

Les résultats du projet ont également été intégrés dans un programme de sensibilisation destiné à développer la sensibilisation aux sciences de la Terre.

L'ensemble mondial de données GLIMER sur les fonctions récepteur permet maintenant aux scientifiques de sauter la traditionnelle et longue étape traditionnelle de calcul et de passer directement à l'étape d'interprétation ou à des stratégies d'imagerie plus sophistiquées.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Télésismique, fonctions récepteur, GLIMER, imagerie lithosphérique, enregistrements sismiques