Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une coopération entre l'UE et la Chine pour développer la recherche en robotique

Une initiative de l'UE a réuni des chercheurs européens et chinois pour faire progresser le domaine complexe de la robotique.
Une coopération entre l'UE et la Chine pour développer la recherche en robotique
Le projet ECROBOT (European and Chinese platform for robotics and applications), financé par l'UE, visait à établir une plateforme de coopération de recherche à long terme entre l'Europe et la Chine dans le domaine de la robotique, avec des applications prometteuses dans les secteurs scientifique, industriel et domestique.

Un système international d'échange de personnel scientifique entre des institutions de recherche européennes et chinoises a été mis en place pour développer de nouvelles technologies et applications robotiques aux échelles macro, micro et nanométriques.

Les chercheurs ont étudié les technologies robotiques utilisées pour la détection et l'actionnement, la cognition et le contrôle, et l'interaction humain-robot. Ils ont développé des techniques exploitables pour les robots industriels, les robots de service et les robots destinés aux micro et nano-manipulations.

Plus précisément, ces méthodes concernent la localisation des robots mobiles, les réseaux de capteurs mobiles, la vision des structures en utilisant la lumière, ainsi que des supports de sonde et de laser plus faciles à contrôler pour les nano-manipulations utilisant des microscopes à force atomique et à force magnétique. Les travaux sur la cognition et l'interaction humain-robot ont porté sur la reconnaissance des intentions humaines, la modélisation du mouvement humain et une ontologie automatisée destinée aux robots. Le contrôle des robots s'est axé sur le contrôle automatique des véhicules aériens sans pilote.

Une étude de la littérature a présenté les tendances du développement technologique pour les robots dispensateurs de soins de santé pour les 5, 10 et 15 prochaines années.

L'équipe d'ECROBOT a publié plus de 90 articles de recherche et organisé plusieurs conférences, ateliers et séminaires pour diffuser les résultats du projet. Elle a également obtenu six brevets dans les domaines de la nano-manipulation et des mesures.

Les partenaires du projet ont collaboré sur d'autres demandes de financement aux niveaux nationaux et de l'UE.

Le projet a créé une synergie entre l'UE et la Chine, qui devrait susciter des avancées scientifiques et technologiques majeures.

Informations connexes

Mots-clés

Robotique, ECROBOT, échange de personnel de recherche, robots, nano-manipulation, microscopes