Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

S'engager en faveur des zones arides

Une équipe de l'UE a comparé l'efficacité des techniques classiques de diffusion de la science à celle des programmes fondés sur l'engagement. L'équipe a passé en revue les connaissances sur la désertification, établi un réseau d'experts et créé une ressource wiki en ligne.
S'engager en faveur des zones arides
Les zones arides représentent 40 % des zones terrestres et abritent 30 % de la population, essentiellement des personnes pauvres et marginalisées. Ces régions sont particulièrement vulnérables aux changements climatiques et sociaux, et pourtant les outils permettant d'éviter ces conséquences existent déjà.

Le projet S4S (Science for society solutions (S4S): Bringing translational science for drylands Earth and environmental sciences into the mainstream), financé par l'UE, a étudié les moyens d'améliorer l'incidence des recherches sur les sciences de la Terre et de l'environnement. Le concept impliquait une amélioration de l'engagement des parties prenantes.

Les recherches comprenaient l'identification et la communication des raisons pour lesquelles les approches classiques de diffusion des sciences n'ont qu'un effet limité.

À l'opposé, l'équipe a étudié les raisons pour lesquelles les programmes fondés sur l'implication sont efficaces. À ce titre, les enquêteurs ont effectué un examen de l'état des connaissances. Il s'est avéré que l'engagement des parties prenantes se traduit par plus de pertinence, d'implication et de décisions, alors que les approches sans engagement sont en général vouées à l'échec. L'examen a été élargi pour identifier les concepts et outils qui sous-tendent une diffusion réussie de la science.

L'équipe a donc repéré des experts en recherche participative et en engagement des parties prenantes souhaitant contribuer à ce que la science soit plus utile à la société. Ces experts ont été chargés de créer une ressource de wiki en ligne: «outils pour une science participative». Une série d'ateliers, de sessions de formation et d'évènements de diffusion ont soutenu la création et le développement du wiki et permis de constituer un réseau de scientifiques et de praticiens. Ce réseau a contribué au wiki et à un processus d'évaluation de la valeur pour le client en soutien à un exercice de planification organisationnelle.

Les manifestations mises en place dans le cadre du projet ont permis de toucher 300 chercheurs participants et près de 900 scientifiques spécialistes de l'environnement. S4S a donc amélioré la visibilité des processus d'engagement des intervenants dans ce domaine. L'équipe a démontré aux PME le rôle fondamental joué par les approches du projet pour donner plus d'élan aux jeunes entreprises ainsi que leur influence sur le développement de la politique mondiale des Nations unies. Ces interactions ont aussi alimenté en contenu le wiki et des publications revues par des pairs.

L'importante demande portant sur des méthodes de diffusion plus efficaces a conduit à discuter d'un projet dérivé.

Les recommandations de S4S peuvent aider les scientifiques à entrer en contact avec les personnes affectées par la désertification, et combattre ainsi plus efficacement ces changements.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Zones arides, diffusion de la science, désertification, Terre, S4S, sciences de l'environnement