Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

FASMED Résultat en bref

Project ID: 612337
Financé au titre de: FP7-SIS
Pays: Royaume-Uni

La technologie pour faire face à la baisse du niveau dans l'enseignement des sciences et des mathématiques

La baisse de niveau dans l'enseignement des sciences et des mathématiques est devenue un problème majeur en Europe. Mais la technologie peut-elle empêcher que les élèves moins performants restent à la traîne? Le projet FASMED a tenté de le savoir.
La technologie pour faire face à la baisse du niveau dans l'enseignement des sciences et des mathématiques
Tout comme d'autres projets financés par l'UE tels que SAILS, ASSIST-ME, MASCIL ou PRIMAS, FASMED (Improving progress for lower achievers through Formative Assessment in Science and Mathematics Education) est une réponse directe au rapport Rocard publié en 2007. Ce rapport soulignait les conséquences économiques et sociales des mauvais résultats de l'enseignement des mathématiques et des sciences et recommandait l'adoption d'une pédagogie basée sur l'investigation, une méthode qui invite les étudiants à recourir à l'auto-évaluation plutôt que de les soumettre à des réponses prédéfinies.

Plus précisément, le projet FASMED s'appuie sur l'observation selon laquelle les pays européens ayant les meilleures performances ont tendance à préserver la complexité des concepts et des méthodes lorsqu'ils travaillent avec les élèves moins performants, à l'opposé d'approches bien établies qui consistent à répéter et décomposer cet enseignement en tâches de moins en moins exigeantes.

Les partenaires du projet ont cherché à développer des ressources, des processus et des outils technologiques permettant aux étudiants d'utiliser la technologie pour adhérer à des concepts et méthodes complexes, tout en améliorant leur motivation. L'équipe du projet a également mené des entretiens et des études de cas pour rassembler des preuves sur les approches les plus efficaces.

«Il est établi que des professeurs utilisent la technologie pour obtenir des informations sur le raisonnement de leurs étudiants, ainsi que pour leur permettre d'apprendre auprès de leurs camarades. Au cours des entretiens, les étudiants ont identifié ces pratiques comme étant particulièrement utiles pour que leurs professeurs, leurs camarades et eux-mêmes aient une visibilité sur leur apprentissage. Nous recommandons d'utiliser les technologies dans les salles de cours afin de rendre à tout moment l'apprentissage plus visible aux yeux de tous», déclare le Dr Jill Clark, coordinatrice de FASMED et directrice exécutive du Centre de recherche pour l'apprentissage et l'enseignement de l'Université de NewCastle (CflaT).

Selon un article publié par le projet, l'utilisation de la technologie comporte plusieurs avantages: une meilleure immersion, le soutien d'habitudes de pensée positive, une rétroaction immédiate et privée, des possibilités d'apprentissage indépendant ou en collaboration, ainsi que l'agrégation des résultats de l'étudiant en vue d'une analyse ultérieure.

En ce qui concerne les types de technologies à adopter, les études de cas du projet ont montré que la plupart des enseignants optaient pour des outils à la fois accessibles et faciles à utiliser en salle de cours. L'équipe a déterminé que l'introduction d'une technologie innovante pour créer un environnement numérique reliant les étudiants et les enseignants peut sensiblement aider ces derniers à réaliser plus rapidement des interprétations formatives. «Nous recommandons l'utilisation de ces technologies dans les salles de cours afin de développer les pratiques d'évaluation formative», déclare le professeur Clark.

Le projet recommande d'autre part d'investir dans la mise en réseau, les systèmes sans fil et le soutien technique, et conseille aux écoles d'accorder du temps et de l'espace aux enseignants désirant préparer et réfléchir sur leur pratique.

Des outils et des ressources pour les enseignants

En plus de ces observations et recommandations, deux des principaux résultats de FASMED sont une boîte à outils pour les enseignants et les éducateurs, ainsi qu'une ressource de «développement professionnel».

La boîte à outils, disponible à partir du site web du projet, comprend du contenu en six langues ainsi qu'une collection de matériel didactique produit par les partenaires de FASMED et couvrant trois catégories principales: mathématiques, sciences et graphiques temps-distance.

«La structure de cette boîte à outils permet aux enseignants de se faire rapidement une idée des différents outils et de trouver les guides de l'enseignant qu'ils aimeraient télécharger», déclare le professeur Clark. Les guides de l'enseignant décrivent les activités d'une salle de cours dans le cadre d'une leçon ou d'une série de leçons, permettent de mieux comprendre le contenu mathématique ou scientifique, et mettent en lumière des points d'évaluation formative ainsi que la technologie utilisée. Les enseignants peuvent partager leur expérience et adapter les outils de FASMED en fonction de leur propre contexte, des capacités de leurs élèves et des technologies qu'ils ont à leur disposition.

Par ailleurs, le package de développement professionnel développé par FASMED reflète les diverses façons dont les partenaires ont collaboré avec les enseignants de différents pays et proposent des exemples pouvant être utilisés par les enseignants et éducateurs. Ceux-ci comprennent un ensemble de modules de développement professionnel conçus pour aider les enseignants à utiliser plus efficacement l'évaluation formative et la technologie dans leurs salles de cours, ainsi qu'une section théorique sur les principes d'un développement professionnel efficace et une section pratique sur les façons dont il peut être organisé. «Cette section est destinée à être utilisée par les personnes organisant un développement professionnel à destination des enseignants en mathématiques et en sciences, mais elle peut également être utilisée par les enseignants soit de façon individuelle, soit en collaboration avec des collègues», souligne le docteur Clark.

«Il reste maintenant à savoir dans quelle mesure un site web intégrant cette ressource sera utilisé ou apprécié par les enseignants. Nous sommes actuellement en train de diffuser la boîte à outils aux enseignants et éducateurs et nous espérons obtenir ainsi un retour précieux sur l'utilisation de ces ressources», conclut-elle.

Mots-clés

FAMSED, sciences, mathématiques, rapport Rocard, pédagogie basée sur l'investigation, élèves peu performants, technologie, salle de classe, boîte à outils, professeur, développement professionnel
Numéro d'enregistrement: 198640 / Dernière mise à jour le: 2017-05-30