Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un réseau européen sur la recherche parasitaire

Les maladies infectieuses causées par des parasites sont largement répandues chez les humains et les animaux domestiques et peuvent parfois affecter gravement leurs hôtes si elles ne sont pas traitées correctement. Un réseau de formation initial créé avec le soutien de l'UE prépare une nouvelle génération de chercheurs à développer de nouveaux médicaments contre les maladies parasitaires.
Un réseau européen sur la recherche parasitaire
Les infections parasitaires prélèvent un tribut particulièrement lourd chez les pauvres, ce qui pose un gros problème dans les régions tropicales et subtropicales du monde. Généralement associées à des communautés pauvres dans les pays à faibles revenus, ces maladies comprennent la malaria, la trypanosomose et la leishmaniose. Les traitements actuellement disponibles sont limités par les importants effets secondaires, le développement de la résistance aux médicaments ou des coûts élevés.

Le projet PARAMET (A systematic analysis of parasite metabolism - From metabolism to intervention), financé par l'UE, a créé un réseau de formation de chercheurs en réunissant l'excellence des institutions académiques et de l'industrie pharmaceutique. Le but était d'encourager la recherche dans le domaine de la découverte de médicaments contre les maladies parasitaires.

Le travail de recherche a été organisé en quatre parties qui couvraient divers aspects importants du processus de découverte de médicaments. La première partie comprenait l'identification des groupes de protéines spécifiques aux parasites protozoaires et possédant donc le potentiel pour le développement d'un futur médicament. Plusieurs approches basées sur la structure sous-tendant à la conception rationnelle des médicaments ont fait leurs preuves. Ces approches ont été complétées par l'utilisation de méthodes de dépistage phénotypiques, avec un accent particulier placé sur l'utilisation de bibliothèques de composés naturels qui peuvent aider à identifier de nouveaux échafaudages chimiques agissant contre les parasites.

Les chercheurs ont identifié des fonctions métaboliques parasites qui sont très adaptables, en réponse aux changements environnementaux de façons inattendues. Décrire des voies et des mécanismes métaboliques devrait aider à prendre des décisions plus éclairées quant à l'adéquation des objectifs potentiels des médicaments.

Une meilleure compréhension des mécanismes qui régissent la manière dont les parasites lisent leurs propres gènes est importante pour le développement de médicaments anti-parasitaires. Les chercheurs ont étudié la régulation de l'expression génique du plasmodium, mettant l'accent sur le contrôle de la formation de l'hétérochromatine.

Les grandes bases de données sont idéales pour l'analyse de modélisation bio-informatique et mathématique. Les chercheurs ont développé des modèles analytiques améliorés qui peuvent s'appliquer à la découverte de médicaments contre les parasites, facilitant ainsi l'identification des objectifs potentiels des médicaments et de la résistance possible des parasites aux médicaments.

PARAMET a formé 12 chercheurs débutants et 2 chercheurs expérimentés qui ont couvert des zones complètes du processus de découverte des médicaments. La fusion des expertises des institutions de pointe et de l'industrie devrait contribuer à transformer la recherche en applications pratiques.

Informations connexes

Mots-clés

Réseau de formation, maladies parasitaires, PARAMET, découverte de médicament, dépistage phénotypique