Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les changements dans les frontières politiques et les identités

Les pays européens comme la Belgique et l'Espagne sont confrontés à des changements au niveau des frontières politiques, et il en va de même pour la Grande-Bretagne. Des chercheurs ont étudié les négociations entre l'État-nation espagnol et le niveau régional à partir de l'époque de sa transition vers la démocratie dans les années 1970.
Les changements dans les frontières politiques et les identités
Le projet NEGOTIATINGSPAIN (Negotiating Spain: The shifting boundaries between ‘nation', ‘nationality' and ‘region') visait à mieux comprendre le changement de légitimité et de souveraineté en Espagne, et les processus associés. Les partenaires ont étudié le discours lors de débats parlementaires relatifs aux statuts d'autonomie dans cinq régions et les réformes successives de ces statuts.

Compte tenu de la conceptualisation des communautés politiques impliquées dans chaque processus législatif, la recherche s'est concentrée sur la manière dont les revendications changeantes ont été légitimées par les élites politiques vis-à-vis de la population. Une analyse plus complète des réformes des statuts donnera des idées sur la géographie politique de l'État espagnol et sur les aspects de la dynamique des réformes.

Les partenaires ont d'abord recueilli des données empiriques sur 22 processus législatifs, 163 débats parlementaires et plus de 3 400 pages de débats transcrits. Ils ont ensuite élaboré un protocole de codification pour le matériel à étudier, ont affiné la conception de la recherche et ont assuré que leur modèle pourrait mesurer de manière fiable les changements qu'ils cherchaient à étudier.

Les résultats préliminaires de l'analyse comparative des régions de Valence et de la Catalogne ont été présentés lors de congrès internationaux. Ensuite, un outil a été développé qui peut être utilisé pour analyser des processus dans d'autres contextes espagnols et d'autres pays également. Le cadre analytique par lequel le protocole de codification a déjà été appliqué à l'intégralité du matériel empirique accumulé, appuiera les analyses futures au-delà des objectifs initiaux du projet.

La recherche à ce jour indique une tendance générale de soutien aux identités régionales renforcées. En ce qui concerne la Catalogne, il existe un développement évident de sa définition générale en tant que «nationalité» vers celle d'une «nation». Pour Valence, sa définition de «région» s'est développée pour être plus fortement définie comme une «nationalité».

Aujourd'hui, la probabilité qu'une région gagne son indépendance est plus élevée qu'il y a quelques années, ce qui présentait un fort potentiel d'instabilité et d'effets d'entraînement au-delà des frontières nationales. La recherche et les résultats du projet peuvent contribuer à améliorer la gouvernance des États membres de l'UE, ainsi que de l'ensemble de l'UE.

Informations connexes

Mots-clés

Frontières politiques, identités, Espagne, NEGOTIATINGSPAIN, nationalité, processus législatif