Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les investissements dans le Big data et la valeur de l'entreprise

La collecte et l'analyse du big data peuvent avoir plusieurs effet positifs sur une entreprise. De nouveaux résultats de recherche et des recommandations en matière de gestion sont apparus à ce sujet.
Les investissements dans le Big data et la valeur de l'entreprise
Le concept de big data, c'est-à-dire d'énormes quantités de données pouvant être analysées pour révéler des tendances et schémas intéressants pour les entreprises, est devenu de plus en plus utile aux entreprises des économies avancées. Le projet DDGS - VDE (Digital data generation and streaming in the big data area: Exploiting the new value creation opportunities in the 2020 digital enterprise), financé par l'UE, a étudié de près l'intérêt économique du big data pour les entreprises.

Utilisant des méthodologies de données quantitatives et qualitatives, l'équipe du projet a décrit les principales initiatives des entreprises pour comprendre comment exploiter les big data et en tirer de la valeur. Elle a en particulier étudié la genèse des données numériques (DDG) et le flux des données numériques (DDS) du big data pour déterminer si les entreprises dotées de capacités de DDG/DDS sont économiquement plus performantes que les autres.

DDGS - VDE a établi que les entreprises voulant tirer parti du big data doivent disposer de prérequis tels que la disponibilité de données correspondant à l'objectif de l'analyse du big data, les solutions technologiques, compétences et culture appropriées, ainsi que la connaissance du secteur dans lequel elles évoluent. Le projet a catégorisé trois types de capacités pour le big data: analyse préalable de la gestion des données, analyse, et post-analyse de la gestion des données.

Il a démontré que l'exploitation du big data peut avoir des effets à trois niveaux: à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise, ainsi qu'au niveau des clients.

L'équipe du projet a ensuite étudié l'importance de l'index de préparation au DDS, qui permet aux entreprises d'évaluer précisément leur degré de préparation pour exploiter les opportunités du DDS. Les travaux ont également révélé que l'exploitation du big data améliorait la valeur commerciale d'une entreprise.

Considérant le big data comme un élément révolutionnaire dans les chaînes de valeur pilotées par Internet, le projet a étudié l'industrie hôtelière et du tourisme, et en particulier les hôtels, les agences de voyage en ligne et les sites web qui publient des comptes rendus relatifs aux voyages.

Utilisant 10 ans de données issues de 450 hôtels, y compris des données financières et des avis en ligne rédigés par les utilisateurs, il a montré que les modifications apportées par les nouveaux acteurs dans l'industrie hôtelière et du tourisme influencent la dynamique de création et d'appropriation de valeur qui caractérisent cette chaîne de valeur, ce qui a un impact important sur le chiffre d'affaires et la profitabilité des hôtels.

Le projet a conseillé des administrations et des décideurs pour aider les entreprises à tirer parti du big data en favorisant la disponibilité de spécialistes des données et de professionnels compétents. Il a également émis des recommandations pour les gestionnaires qui choisissent d'investir dans des solutions de big data. Il est indéniable qu'une utilisation correcte du big data permet d'améliorer les performances commerciales.

Informations connexes

Mots-clés

Big data, profitabilité, DDGS – VDE, genèse des données numériques, flux de données numériques