Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les liens entre innovation et urbanisation dans la Crète minoenne

La propagation de l'innovation dans la Crète minoenne était étroitement liée à l'urbanisation, y compris l'essor et le déclin de la culture palatiale. Une nouvelle recherche fait la lumière sur l'innovation et l'invention dans l'une des premières civilisations du monde antique.
Les liens entre innovation et urbanisation dans la Crète minoenne
La civilisation minoenne dans la Crète de l'Âge du bronze (aujourd'hui la plus grande île de Grèce) est généralement considérée comme la première civilisation avancée de l'Europe. Elle se caractérisait par une culture sophistiquée et un environnement urbain dans des agglomérations comme Cnossos, Malia et Phaistos, d'où ont émergé des innovations considérables.

Le projet NETURBIN (A network approach to urbanization and processes of invention/innovation in the material culture of Bronze Age Crete (3100-1200 BCE)), financé par l'UE, a étudié les processus d'invention et d'innovation sur l'île durant l'époque minoenne, de 3100 à 1200 avant J-C. Il a étudié en profondeur la corrélation entre l'urbanisation et les processus d'invention/innovation dans la culture matérielle minoenne.

Pour atteindre ses objectifs, l'équipe du projet a étudié la croissance des agglomérations, l'organisation spatiale, la hiérarchie des sites et les infrastructures urbaines. Elle a documenté de façon graphique des variables telles que la disposition des rues, l'accessibilité et la densité, comparant les sites les uns aux autres ainsi que la façon don’t ils ont évolué.

Le groupe a ensuite étudié l'émergence des innovations technologiques en termes de céramique, architecture, métallurgie, glyptique, sculpture et écriture, en prenant également en compte leur distribution spatiale. Il a mis en lumière la propagation de ces innovations, en phase avec l'archéologie et d'autres données pertinentes.

Il a été ainsi possible de mieux comprendre comment l'urbanisation a influencé l'apparition et la diffusion des inventions et innovations technologiques. Les résultats ont également contribué à faire la lumière sur la longévité des expressions traditionnelles de la culture matérielle en Crète durant l'Âge du bronze.

Le projet a permis de faire plusieurs constatations importantes. Par exemple, la principale phase de diffusion d'innovations est survenue durant la période néopalatiale (1650-1400 avant J-C.), pour disparaître avec l'effondrement de la culture palatiale. Les exceptions comprennent la fabrication des armes et des bateaux, qui a continué à progresser même à la toute fin de l'Âge du bronze.

Le projet a permis de documenter les interconnexions potentielles entre les divers établissements et examiné comme elles ont conduit à la diffusion des nouvelles techniques mises en évidence dans les archives archéologiques et divers bâtiments. La recherche a montré que les principaux sites palatiaux étaient en effet des centres de diffusion des avancées technologiques, alors que les sites mineurs relayaient ces innovations vers des régions plus distantes.

Cet éclairage nouveau sur l'urbanisation et les modes d'établissement en Crète durant l'Âge du bronze est arrivé à un moment où les chercheurs expriment un nouvel intérêt sur le sujet. Les secrets du premier bastion européen de la civilisation sont lentement mais sûrement en train d'être révélés.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Minoen, Crète, innovation, urbanisation, culture palatiale, Âge du bronze, NETURBIN
Numéro d'enregistrement: 198777 / Dernière mise à jour le: 2017-06-08