Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les aérosols et leurs effets fertilisants

Des chercheurs ont utilisé des modèles atmosphériques pour étudier comment les aérosols peuvent se comporter comme des fertilisants et prévoir leur effet sur la biomasse de la Terre.
Les aérosols et leurs effets fertilisants
Les aérosols atmosphériques jouent un rôle important dans l'équilibre énergétique du système Terre. Cependant, leurs interactions n'ont pas encore été toutes complètement étudiées. Cela inclut l'effet de la fertilisation des écosystèmes terrestres et marins par les aérosols.

L'initiative FABIO (Fertilization effect of aerosols on Earth biomass), financée par l'UE, a cherché à mesurer l'effet des aérosols atmosphériques d'ammonium et des particules de poussière riches en fer sur la productivité naturelle terrestre et océanique. Les chercheurs ont cherché à utiliser un modèle chimique global sur les aérosols qui inclut le cycle du carbone dans les réservoirs terrestres et marins.

FABIO a étudié l'abondance de phosphore et de fer dans l'atmosphère et leur influence sur la productivité de l'océan. Les chercheurs ont analysé les quantités et les effets des dépôts d'aérosols d'origine humaine et leur impact sur les flux de carbone.

L'équipe a ensuite simulé la réaction de la productivité océanique au dépôt d'aérosols en fonction des variations du climat entre 1850 et 2010. Ils ont estimé les dépôts atmosphériques globaux d'azote et de phosphore de 1850 à 2100 en modélisant la chimie atmosphérique.

L'initiative FABIO a permis d'observer que les dépôts d'aérosols liés à l'activité humaine avaient réduit la sensibilité de la productivité océanique au réchauffement de 10 % dans les océans stratifiés au niveau mondial au cours de la période allant de 1948 à 2007. Les chercheurs ont montré que la baisse des émissions d'aérosols résultant des mesures prises pour améliorer la qualité de l'air à l'avenir pourrait entraîner un déclin de la productivité océanique.

Ces résultats amélioreront les modèles du système Terre et la compétitivité de l'Europe dans le domaine des études sur le changement climatique. Cette recherche peut également aboutir à des découvertes importantes sur notre compréhension de l'influence de l'azote et du fer sur le changement climatique et le stockage du carbone.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Aérosols, effets fertilisants, biomasse, FABIO, productivité océanique, phosphore, fer
Numéro d'enregistrement: 198797 / Dernière mise à jour le: 2017-06-08