Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'électrolyse hydrothermique: une nouvelle technologie verte

Des chercheurs financés par l'UE ont développé une technique respectueuse de l'environnement et économiquement viable pour convertir la biomasse en produits chimiques à valeur ajoutée, en améliorant l'électrolyse hydrothermique.
L'électrolyse hydrothermique: une nouvelle technologie verte
Sous conditions normales, l'électrolyse de l'eau produit de l'hydrogène et de l'oxygène. Cependant, lorsque l'électrolyse est effectuée dans une eau sous-critique (à des températures dépassant le point d'ébullition normal), il est possible de contrôler la génération d'oxygène.

L'eau sous-critique peut être utilisée sans problème comme milieu de réaction pour l'électrolyse. De plus, elle n'est pas toxique et facilement accessible. Dans le cadre du projet HYDELTECH (Synthesis of biomass sourced value added chemicals by hydrothermal electrolysis technique), financé par l'UE, des chercheurs ont utilisé de la biomasse comme matière première. Leur objectif était de développer une technologie verte pour la production de produits chimiques comme des glycols, de l'acide lévulinique, de l'acide aspartique et de nombreux autres composés sous conditions hydrothermiques.

La recherche s'est concentrée sur le traitement de la biomasse pour produire des produits chimiques courants et la conversion de ces produits intermédiaires en autres produits. En premier lieu, les chercheurs ont conçu un équipement d'électrolyse hydrothermique pour la décomposition électrochimique des matières organiques en composants de base en utilisant de l'eau sous-critique, sans aucun solvant organique. Les produits chimiques obtenus sont ensuite utilisés pour synthétiser des produits chimiques à valeur ajoutée.

Pour obtenir le plus haut rendement possible, l'équipe HYDELTECH a optimisé les conditions de réaction, notamment la température, la pression et la tension appliquée. De plus, ils ont démontré la faisabilité d'une mise à l'échelle du système d'électrolyse hydrochimique en utilisant des simulations informatiques.

De manière importante, la technologie HYDELTECH est compatible et complémentaire avec les processus d'oxydation traditionnels. Une demande de brevet est en cours de préparation pour ouvrir la voie à l'émission de licences de la technologie à des entreprises qui ont déjà exprimé leur intérêt.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Électrolyse hydrothermique, technologie verte, biomasse, eau sous-critique, HYDELTECH