Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une nouvelle technique permet de dater les dents fossilisées

La résonance paramagnétique électronique (ESR, pour Electron Spin Resonance) est la seule méthode de datation numérique capable de dater des dents fossilisées collectées sur des sites datant de l'occupation des hominidés dans la région méditerranéenne. De récentes études ont mis davantage en lumière les limitations des techniques actuelles.
Une nouvelle technique permet de dater les dents fossilisées
Le projet conjoint UE/Australie HR_ESR (Developing high resolution electron spin resonance (ESR) dating of fossil teeth: contribution to the chronology of early hominid occupations in the Mediterranean area) a étudié les processus physiques et chimiques qui affectent les tissus dentaires à l'échelle micrométrique et a évalué leur impact sur les résultats de datation par ESR.

Les chercheurs ont mis au point une approche combinée haute résolution de datation par ESR et familles de l'uranium pour les dents fossilisées. L'on espère que les résultats expliqueront la raison pour laquelle pour un site donné, certains échantillons offrent des résultats vraisemblablement fiables tandis que d'autres non. Cela permettrait d'identifier les critères d'une évaluation précise des échantillons de dents au moyen de la datation par résonance paramagnétique électronique.

Les échantillons ont été prélevés sur différents sites clés du Paléolithique en Espagne et en Israël. Les chercheurs ont exploré l'impact de l'intégration d'uranium au tissu dentaire à l'aide d'une ablation au laser par spectrométrie de masse avec plasma à couplage inductif par familles d'uranium (ICP-MS U-series).

Les scientifiques ont étudié la fiabilité et la précision de l'évaluation de la dose ESR à travers le développement de nouvelles procédures analytiques pour les mesures d'ESR d'émail en poudre et en fragments. La quantité de données produites a conduit au développement de procédures de réduction de données spécifiques afin d'extraire des informations utiles de toutes les analyses effectuées. Cela s'est avéré utile pour comprendre la nature et la composition du signal ESR de l'émail, et pour dater des restes d'hominidés qui pourraient ne pas être réduits en poudre.

Enfin, l'approche de datation ESR haute résolution a été testée sur une série d'échantillons de dents fossilisées en combinant les analyses de l'ablation au laser haute résolution ICP-MS U-series et la micro-dosimétrie ESR. Les résultats ont apporté des informations cruciales sur la variabilité de la résonance paramagnétique électronique et les données U-series pour une dent donnée, ainsi que différentes dents.

D'un point de vue géochronologique, l'approche HR_ESR améliorera la précision des estimations de l'âge et fournira de nouveaux résultats de datation ESR pour certains des sites archéologiques les plus anciens du bassin méditerranéen. Cela améliorera grandement notre compréhension des premiers peuplements d'hominidés dans cette région ainsi que la dispersion des premiers hominidés en Europe, Afrique et Asie pendant le pléistocène.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Dents fossilisées, résonance paramagnétique électronique, hominidé, HR_EST, ablation au laser avec spectrométrie de masse avec plasma à couplage inductif