Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La réintégration des enfants de la guerre

Des chercheurs ont créé un ensemble de lignes directrices visant à favoriser la réintégration sociale des enfants issus de la guerre dans les pays africains et les mères qui ont pris les armes.
La réintégration des enfants de la guerre
En Afrique, les enfants de la guerre sont laissés pour compte dans les programmes de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR) lancés par les États ou autres, même en présence de stratégies visant à réintégrer les ex-combattants. Plusieurs problèmes apparaissent lorsqu'il s'agit de réintégrer les ex-combattants au sein de la société civile. Notamment parce que cette réintégration est difficile à surveiller. Par sa nature, il est difficile de mesurer la cohésion sociale du DDR.

Pour faciliter ces démarches, le projet CAWRBP (Children and war: Resilience beyond programmes), financé par l'UE, s'est penché sur les stratégies de DDR adoptées par les agences gouvernementales et multinationales au terme des guerres civiles au Sierra Leone, au Nord de l'Ouganda, à l'Est du Congo et au Darfour.

Les premières étapes ont été l'identification et l'analyse de la situation des ex-combattants (ré)intégrés et des enfants issus d'un viol par des soldats ennemis. CAWRBP a ensuite comparé les politiques et les pratiques de (ré)intégration sociale associées à ces communautés. Les chercheurs ont passé en revue les résultats des études de cas sur la base des politiques mises en œuvre pour la réintégration des ex-combattants dans les communautés africaines après la guerre. Ils ont ensuite rédigé une série de lignes directrices en vue de l'intégration sociale des enfants issus de la guerre. Ces lignes directrices ont été testées et affinées au Nord de l'Ouganda.

Les résultats ont montré que les enfants issus de la guerre dans la plupart des sociétés africaines ont été confrontés à de nombreuses difficultés, notamment lorsqu'il s'agit d'échapper aux doctrines patriarcales en matière d'identité. Ces règlements et ces pratiques exercent une forte influence sur les principaux systèmes juridiques régissant les droits des enfants à l'échelle nationale et internationale.

Les résultats du projet ont été communiqués par le biais d'une série d'articles publiés dans la presse spécialisée dans les sciences sociales ainsi que lors des rencontres de haut niveau. Les travaux permettront d'établir une bourse pour l'amélioration des politiques et des pratiques de (ré)intégration sociale partout dans le monde.

Informations connexes

Mots-clés

Enfants de la guerre, réintégration sociale, Afrique, réintégration des ex-combattants, CAWRBP, guerres civiles
Numéro d'enregistrement: 198926 / Dernière mise à jour le: 2017-06-19