Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'intégration des genres et la crise économique

Une étude financée par l'UE a développé une approche interdisciplinaire pour expliquer pourquoi les politiques d'égalité des genres sont si difficiles à mettre en œuvre correctement.
L'intégration des genres et la crise économique
L'intégration des genres (IG) est une politique importante de l'UE qui représente l'engagement de l'UE pour l'égalité. Pourtant, les politiques d'intégration des genres (IG) sont souvent limitées en termes de mise en œuvre. Les engagements pour l'intégration des genres sont souvent ignorés ou déprioritisés, notamment dans les domaines de la politique économique. Les approches méthodologiques actuelles en science politique ne peuvent pas expliquer ces résultats. Dès lors, le projet MGINEUAFC (Mainstreaming gender in the European Union after the financial crisis) a créé une nouvelle approche.

Les chercheurs ont rassemblé de nouvelles données détaillées sur les processus d'implémentation de la politique qui ont posé une barrière à la réalisation des obligations d'égalité des genres de l'UE. Ils ont procédé à une analyse d'étude de cas sur l'IG dans les politiques économiques de l'UE, depuis la crise financière. Cela a permis une meilleure compréhension des instruments de la transformation et de la continuité de l'inégalité des genres au sein de l'UE.

De nouvelles données ont également été récoltées pour explorer l'impact des réponses de la politique économique de l'UE à la crise de la zone Euro au niveau des engagements de l'inégalité des genres. Enfin, l'équipe a travaillé à une meilleure compréhension du développement institutionnel de l'UE depuis la crise financière et comment cela augure pour la politique à venir de l'IG.

Des chapitres de livre et des articles ont été publiés et des résultats ont été présentés lors de conférences internationales. En outre, des publications empiriques qui appliquent l'analyse empirique aux données recueillies sont parues. Une telle publication applique les idées de l'économie politique féministe pour théoriser les instruments de «résistance» à l'intégration des genres dans la politique de l'UE.

Les données ont été explorées sous plusieurs angles différents, comme la manière dont nous devrions comprendre la «crise»; comment l'égalité des genres est liée à la démocratie au sein de l'UE; comment le rôle du Parlement européen s'est développé depuis la crise financière pour promouvoir l'égalité des genres; et comment les procédures de gouvernance économique de l'UE ont changé les relations des États membres de l'UE.

L'équipe a mis sur pied trois groupes de conférence qui ont étudié les genres et les effets de la crise financière au sein de l'UE. En outre, un séminaire international de deux jours a eu lieu. Trente militantes féministes, des chercheurs et des consultants étaient présents. Les résultats de la conférence seront publiés sur un blog. Le blog met en relations des universitaires, des activistes et des consultants. De cette façon, l'analyse féministe peut être disponible à un plus large public tel que les activistes, la société civile et les lecteurs. Le travail du projet contribuera également au renforcement des capacités dans l'espace européen de la recherche (EER).

Informations connexes

Mots-clés

Intégration des genres, féministe, recherche des genres, MGINEUAFC, crise financière, inégalité des sexes
Numéro d'enregistrement: 198928 / Dernière mise à jour le: 2017-06-19