Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des approches réseau pour la gestion de crise

Les approches inspirées des réseaux informatiques peuvent contribuer à l'amélioration de la gestion de crise et favoriser la reprise sur sinistre grâce à la coordination et la collaboration des personnes concernées par les crises, les intervenants et les volontaires du monde entier.
Des approches réseau pour la gestion de crise
L'UE a fait de la gestion de crise l'une de ses priorités en matière de sécurité. Cette question fait l'objet du projet NITIMESR (A networked and IT-enabled firm's perspective on crisis management) financé par l'UE. En rapprochant des chercheurs de plus de dix pays européens et non européens, le projet a adressé des recommandations aux parties prenantes, dont les décideurs politiques, les gestionnaires de crise et les universitaires.

Un manuel sur le rôle des réseaux pour l'innovation et la gestion de crise a été publié. Il évoque la théorie et la pratique au sein d'un environnement dynamique et difficile (Handbook on Networks in Innovation and Crisis management: Theory and Practice in a Dynamic and Disruptive Environment). Disponible en ligne, ce manuel présente les recherches sur la manière dont les réseaux composés d'entreprises, d'ONG et d'autres acteurs émergent et évoluent après une crise, ainsi que les efforts coordonnés pour y faire face. Le projet a également compilé 12 modules de formation en ligne sous la forme de petites vidéos accessibles à un vaste public, favorisant ainsi le transfert des connaissances.

Les résultats ont été diffusés par le biais d'un modèle de formation sur la gestion de crise, ainsi que des ateliers et formations auprès des universités partenaires. La collaboration entre un réseau mondial composé d'universités a été mise au point afin de renforcer la formation dans ce domaine.

L'innovation dans la gestion de crise a fait l'objet d'une attention particulière, et notamment l'impact des incubateurs sur la promotion de nouveaux projets dans le domaine, ainsi que la voie vers une amélioration du développement de produit. Le développement d'une approche axée sur l'humain a également été privilégié en vue de stimuler la réaction en cas de crise. Cela a permis de créer les systèmes requis et comprendre comment les ONG apportent leur aide lors d'une catastrophe.

L'équipe du projet a également insisté sur le rôle majeur de l'innovation, de la collaboration, de la gouvernance et des technologies de l'information en cas de crise. Des thèmes tels que les communautés de bénévoles virtuelles et techniques, les systèmes axés sur l'humain qui favorisent la préparation et la réaction aux catastrophes, la collaboration entre les services d'urgences et l'utilisation des réseaux sociaux par la police ont été évoqués.

Enfin, le projet NITIMESR a modélisé plusieurs approches pour comprendre et réagir aux problèmes critiques en matière de gestion de crise. Les chercheurs ont analysé les structures gérées par le réseau lors des réactions de crise, l'utilisation des réseaux computationnels et des systèmes informatiques complexes, le lien entre la cybersécurité et l'analyse des menaces grâce à l'apprentissage automatique. Ces résultats contribuent à renforcer la gestion de crise et la réaction en Europe.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Gestion de crise en réseau, NITIMESR, réaction en cas de sinistre, gestion des données de crise, cybersécurité
Numéro d'enregistrement: 198944 / Dernière mise à jour le: 2017-06-19