Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BIOFOS — Résultat en bref

Project ID: 611528
Financé au titre de: FP7-ICT
Pays: Grèce
Domaine: Technologie de l'information et de la communication

Un dispositif portable pour une détection simple et rapide des contaminations alimentaires

Dans le cadre du projet BIOFOS, financé par l'UE, des chercheurs ont mis au point un dispositif portable et multifonctionnel de biodétection capable de déceler des contaminants dans l'huile d'olive, les noix et le lait.
Un dispositif portable pour une détection simple et rapide des contaminations alimentaires
Le suivi de la qualité des aliments et la détection des contaminations imposent en général un processus long, coûteux et lourd qui fait intervenir des laboratoires spécialisés et de nombreuses technologies. Non seulement ce processus rallonge considérablement le circuit conduisant les aliments de la ferme à la table, mais il comporte également d'importantes failles qui risquent de laisser passer un lot contaminé. En fait, à cause du temps, de la complexité et des coûts liés au test des échantillons alimentaires, 1 % à peine des aliments consommés dans l'UE sont testés.

Pour remédier à ce problème, les chercheurs du projet BIOFOS ont mis en place un outil de dépistage simple, rapide et fiable pour détecter in situ les contaminations touchant les noix, l'huile d'olive et le lait. Ils ont développé un outil innovant intégrant des technologies photoniques, biologiques, nanochimiques et fluidiques dans un dispositif unique, simple d'emploi et totalement portable.

Une combinaison innovante de technologies

L'appareil de BIOFOS est construit sur la plateforme photonique à faible perte TriPleX. Les chercheurs ont ensuite intégré à cette plateforme une puce miniature composée de résonateurs en micro-anneau, de VCSEL et de photodiodes Si. Cette puce multifonctionnelle permet la détection multianalyte de mycotoxines, de métaux lourds et d'autres contaminants alimentaires. Pour atteindre le niveau requis de sensibilité et de spécificité, le système utilise comme éléments de bioreconnaissance des aptamères pouvant être régénérés à plusieurs reprises.

Les chercheurs ont également développé des techniques avancées de fonctionnalisation de surface pour assurer une immobilisation fiable des aptamères sur la surface du capteur. Cette unité intégrée de prétraitement permet aux utilisateurs de nettoyer et concentrer les échantillons (filtre/SPE) et de dispenser de façon précise un volume défini d'échantillon à la plateforme de détection grâce au distributeur à pression contrôlée (cPDD).

«C'est cette combinaison de nouvelles structures microfluidiques et de protocoles simple de prétraitement qui nous a permis d'intégrer toutes ces technologies dans un dispositif simple d'emploi», déclare Ioanna Zergioti, coordinatrice du projet BIOFOS.

Révolutionner la qualité alimentaire

BIOFOS a la capacité unique de détecter sept contaminants différents que l'on trouve couramment dans les échantillons d'huile d'olive, de noix et de lait, avec une procédure simple qui ne prend que quelques minutes. Utilisé avec des échantillons alimentaires réels, l'appareil a montré des résultats prometteurs. Il a en particulier excellé pour détecter des contaminants tels que le phosmet dans l'huile d'olive, ainsi que les mycotoxines AFB1 et Ochratoxine A dans les noix, à des niveaux de concentration de quelques parties par milliard (ppb). Il a également pu déterminer en seulement 30 minutes les niveaux de lactose dans des échantillons de lait, une durée remarquablement courte par rapport au temps nécessaire lorsque cette mesure est faite en laboratoire.

En couvrant toutes les étapes du processus de production, cet appareil répond aux préoccupations croissantes de divers intervenants dans les secteurs de l'huile d'olive, des noix et du lait. De l'exploitation au produit final, en passant par la culture des semences, BIOFOS couvre toutes les étapes.

«BIOFOS révolutionne l'analyse de la qualité des aliments en offrant un système plus rapide, peu coûteux, simple d'emploi et fiable, doté de capacités de détection spécifiques et extrêmement sensibles», déclare Mme Zergioti. «En bref, BIOFOS est un appareil indispensable pour l'industrie alimentaire européenne d'aujourd'hui.»

Mots-clés

BIOFOS, sécurité alimentaire, contamination alimentaire, inspection des aliments