Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PETRA — Résultat en bref

Project ID: 609042
Financé au titre de: FP7-ICT
Pays: Suède
Domaine: Transport, Technologie de l'information et de la communication

Mettre l'information au service de la mobilité urbaine

Financé par l'UE, le projet PETRA a développé une plateforme de services pour relier les fournisseurs et les exploitants de transports urbains aux usagers, afin que les offres de transport correspondent mieux aux besoins des citoyens.
Mettre l'information au service de la mobilité urbaine
L'infomobilité est le domaine où convergent le Big Data et des trajets quotidiens. Le concept implique l'utilisation et la distribution d'informations multimodales dynamiques et sélectionnées aux utilisateurs, que ce soit avant ou pendant un trajet, dans l'objectif de créer des systèmes de transport plus efficaces et de meilleure qualité. Pour les villes européennes, ce concept présente un potentiel considérable pour les aider à atteindre leurs objectifs en matière de mobilité et de ville intelligente. Et même si les systèmes de transport et les données massives existent, le défi consiste à les combiner.

L'objectif du projet PETRA, financé par l'UE, était de réaliser cette association en développant une plateforme de service pour relier les fournisseurs et exploitants de transports urbains aux voyageurs. La plateforme qui en résulte fusionne des données provenant de diverses sources urbaines, des compagnies de transport et des citoyens, réalise une large gamme d'analyses prédictives, détecte des évènements en temps réel et apporte des services d'information aux fournisseurs de services de transport et aux parties prenantes de la ville, afin qu'ils optimisent leurs offres de transport en fonction des besoins des citoyens.

«Avec PETRA, les villes bénéficient d'une plateforme intégrée leur permettant de fournir des services centrés sur les citoyens, adaptés à la demande et à l'échelle de la ville», déclare Sebastiaan Meijer, coordinateur du projet. «Parallèlement, les voyageurs obtiennent des applications mobiles qui leur permettent d'établir des priorités de voyage et des choix d'itinéraire et de modalité.»

Dissiper les incertitudes

Le projet PETRA a accompli plusieurs étapes importantes. Par exemple, il a réalisé des avancées technologiques significatives dans la fourniture de conseils aux voyageurs en période d'incertitude. «Saisir la dynamique urbaine exige d'utiliser des formats de données simples mais suffisamment complets pour intégrer l'incertitude d'une manière qui préserve la finesse de détail nécessaire pour apporter des conseils aux voyageurs», explique M. Meijer. «Ainsi avons-nous développé, principalement au niveau des modes de transport public, une méthode permettant de mieux appréhender l'incertitude et de prendre en compte les schémas de données désordonnés associés à des contextes urbains réalistes.»

M. Meijer ajoute que si la démonstration de cette méthode nécessite des améliorations préalables, elle est assez simple pour être utilisée de façon très large.

L'apport des experts

Une autre réalisation importante a été le développement de méthodologies et d'outils permettant d'exploiter l'expertise des spécialistes de la ville, dans des formats formels et administratifs. «L'implication des villes et de leurs acteurs dans la construction et la gestion d'une plateforme d'infomobilité ouvre la voie à l'utilisation de leur expertise de manière constructive, ce qui n'est pas possible lorsque l'on vise une solution générique convenant à toutes les villes», déclare M. Meijer. «C'est un fait bien connu que les professionnels de la ville connaissent très bien la dynamique urbaine et qu'ils utilisent ces connaissances pour gérer les perturbations et les évènements, et nous voulions être certains de capturer ces connaissances et de les intégrer à notre plateforme.»

À Venise, par exemple, un modèle de simulation a été développé pour capturer la dynamique de piétons en fonction du plus petit nombre d'hypothèses de modélisation possible. En utilisant les connaissances des professionnels de la ville, ce modèle a évolué vers une simulation de l'ensemble des sites touristiques les plus fréquentés de la ville. Le paramétrage du modèle a été réalisé en fonction des données statiques disponibles, et une validation complète a été effectuée par des experts locaux.

«Comme ces experts étaient bien positionnés pour prévoir la dynamique des files d'attente et des foules sur les principaux points d'intérêt lors de journées animées, normales et calmes, la simulation a produit des fichiers de données de base pour la plateforme de conseils aux voyageurs», déclare M. Meijer. «Avec ces références et un fichier constitué chaque année par les décideurs vénitiens qui prévoit quels jours seront animés, normaux ou calmes, la plateforme PETRA peut fournir à Venise des conseils dynamiques sur la situation en s'appuyant sur le jugement d'experts.»

Regrouper la technologie et la gestion

Le projet étant maintenant achevé, les chercheurs collaborent avec diverses villes européennes afin de les aider à intégrer les résultats de PETRA à leurs stratégies d'infomobilité. On pense également que certaines infrastructures techniques développées dans le cadre du projet seront à la base de divers projets dérivés, ce qui renforcera encore l'impact du projet.

«Dès le départ, notre objectif était de générer de nouvelles connaissances et méthodes pour renforcer le rôle des villes dans l'infomobilité», déclare M. Meijer. «La plateforme PETRA a une mission d'intégration pour que la technologie et la gestion puissent fonctionner en synergie.»

Mots-clés

PETRA, TIC, villes intelligentes, infomobilité, transports publics