Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une production plus facile de carburant et de produits chimiques à partir de la lignine

La lignine peut constituer une source renouvelable de carburant et de produits chimiques ne dépendant pas des combustibles fossiles. Les chercheurs ont développé un nouveau réacteur de laboratoire qui facilite grandement la conversion de la lignine en produits à valeur ajoutée.
Une production plus facile de carburant et de produits chimiques à partir de la lignine
Deuxième polymère organique naturel le plus abondant sur Terre, la lignine est le principal composé à base d'unités aromatiques monomères. Convertie en unités moléculaires de plus petite taille, elle peut constituer une source renouvelable de précieux composés phénoliques.

La lignine est une alternative possible d'origine biologique à plusieurs procédés pétrochimiques. Récemment, de nouveaux procédés pour produire de la lignine extrêmement pure à partir du bois sont apparus sur le marché. Dans les années à venir, il sera ainsi possible de produire de grandes quantités de ce biomatériau pour les futures bioraffineries. Pour la dépolymérisation de la lignine et sa conversion en combustibles et produits chimiques, la conversion en eau quasi critique ou supercritique fait partie des procédés les plus prometteurs.

Bénéficiant d'un financement de l'UE, l'initiative CRACKING OF LIGNIN a développé un nouveau réacteur à l'échelle du laboratoire pour convertir la lignine en biohuile et en produits chimiques, qui fonctionne en eau à haute température et à haute pression (conversion hydrothermale en eau quasi critique), et défini la procédure d'exploitation associée. Ce nouveau réacteur peut produire des résultats plus précis que les alternatives actuellement disponibles.

À la différence des réacteurs en laboratoire traditionnels utilisés pour la conversion hydrothermale de la biomasse, le nouveau réacteur permet d'injecter directement la biomasse dans la chambre de réaction, à haute température et haute pression. Il autorise également une régulation fine de la température ainsi que le retrait et le refroidissement rapide des produits. Ces caractéristiques permettent d'effectuer une réaction de conversion de la biomasse aux températures et pressions élevées souhaitées, pour un temps de réaction précis.

CRACKING OF LIGNIN a développé une procédure d'exploitation pour utiliser efficacement le nouvel équipement réalisé au cours de la période d'étude. Les travaux du projet ont produit des résultats bien plus fiables que ceux traditionnellement obtenus avec les réacteurs séquentiels clés en main qu'on trouve sur le marché. Le nouveau réacteur permettra de produire des données expérimentales précises pour la conversion hydrothermale de lignine en eau quasi critique, ce qui réduira la durée du développement à l'échelle industrielle de cette technologie fascinante.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Lignine, carburant, dépolymérisation de la lignine, CRACKING OF LIGNIN, eau quasi critique