Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TransBioBC — Résultat en bref

Project ID: 601933
Financé au titre de: FP7-HEALTH
Pays: Grèce
Domaine: Santé, Recherche fondamentale

Un test urinaire pour diagnostiquer le cancer de la vessie

Le cancer de la vessie représente à lui seul plus de 350 000 nouveaux cas par an dans le monde. De nouveaux biomarqueurs urinaires de la récidive cancéreuse ou de sa progression, pourraient apporter un nouveau diagnostic non invasif et fiable de la maladie pour un coût minime.
Un test urinaire pour diagnostiquer le cancer de la vessie
Le cancer de la vessie se caractérise par un taux de récidive important et des coûts de traitement très élevés par patient, ce qui représente une charge importante pour les systèmes de santé. À l'heure actuelle, le diagnostic clinique et le suivi de la maladie reposent sur une cystoscopie invasive, soulignant d'autant plus le besoin de solutions non invasives et peu coûteuses que représentent par exemple, l'identification de biomarqueurs urinaires.

Les travaux du projet TRANSBIOBC (Translation of novel biomarkers for bladder cancer for clinical outcome prediction), financé par l'UE, se sont ainsi portés sur le développement d'un test diagnostic in vitro capable d'évaluer la récidive du cancer de la vessie ou sa progression en pratique clinique de routine. Les chercheurs ont travaillé sur des plateformes technologiques puissantes comme la spectrométrie de masse couplée à l'électrophorèse capillaire (CE-MS, pour capillary electrophoresis mass spectrometry) et les tests ELISA micro capillaires.

Après validation de la performance analytique de ces plateformes et des essais enzymatiques, les chercheurs ont testé plusieurs échantillons cliniques parfaitement caractérisés provenant de cohortes de patients souffrant d'un cancer de la vessie. En s'appuyant sur le développement de base de données, les chercheurs ont pu établir des corrélations entre la concentration des biomarqueurs et les informations cliniques collectées.

Le profilage des biomarqueurs par CE-MS a permis l'identification de protéines présentes dans l'urine des patients atteints de cancer de la vessie, comme la profiline-1 et l'histone 2B. La majorité des biomarqueurs n'a malheureusement pas pu être détectée par les tests ELISA en raison de l'interférence des dosages avec les échantillons urinaires. Les chercheurs ont donc développé des essais à partir de la spectrométrie de masse pour quantifier les biomarqueurs protéiques du cancer de la vessie, ceux-ci se sont révélés bien supérieurs à la performance des tests ELISA.

Au total, le consortium a analysé par CE-MS, plus de 1 400 échantillons de patients en Europe. Les biomarqueurs peptidiques ont ainsi fourni des informations complémentaires surpassant la cytologie, qui ont pu être utilisés pour le diagnostic primaire du cancer et la détection d'une récidive tumorale. Cette liste de biomarqueurs a été validée dans un essai de phase II et les travaux ont débouché sur un essai diagnostic prototype du cancer de la vessie basé sur la spectrométrie de masse couplée à l'électrophorèse capillaire.

Compte tenu des nombreux essais thérapeutiques en cours pour le traitement du cancer de la vessie, le kit diagnostic de TRANSBIOBC apporte une évaluation rapide et efficace du résultat de ces nouvelles molécules thérapeutiques. Les partenaires du projet envisagent non seulement une détection précoce des récidives du cancer de la vessie mais également un pronostic rapide et efficace de sa progression.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences

Mots-clés

Cancer de la vessie, biomarqueur, TRANSBIOBC, spectrométrie de masse couplée à l'électrophorèse capillaire, profiline-1