Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le patrimoine médiéval européen construit en pierre

L'évolution d'une architecture en bois vers la pierre au Moyen-Âge en Europe correspond à une tendance à la création de structures plus permanentes. Elle accompagne l'émergence de sociétés de plus en plus solides et structurées au cours de cette période.
Le patrimoine médiéval européen construit en pierre
Pendant l'Antiquité, les Grecs et les Romains construisaient des structures en pierre, mais l'Europe a connu un développement radical de la construction de bâtiments en pierre à partir du Haut Moyen-Âge. Le clergé chrétien et les dirigeants laïques recrutaient des bâtisseurs qui venaient de loin pour passer du bois à la pierre.

Le projet RESTOMO (Reintroducing stone and mortar movements, materials, methods and motivations of builders and patrons in early medieval England, Switzerland and Italy), financé par l'UE, a étudié le développement de l'utilisation de la pierre dans le bâtiment au cours de la période médiévale. En étudiant les déplacements, les densités de population et les paysages de la période, il s'est intéressé à la manière dont les bâtisseurs vivaient et la relation qu'ils avaient avec leurs employeurs en Angleterre, en Italie et en Suisse.

Les recherches ont révélé que les bâtisseurs en Angleterre venaient du continent, apportant avec eux techniques et pratiques de construction. En utilisant des modélisations 3D et des balayages scanner, l'équipe du projet a reconstruit des paysages médiévaux pour localiser les restes de structures plus anciennes. Le projet RESTOMO a également étudié comment les techniques de production de mortier ont évolué avec le mélange mécanique de mortier utilisant l'énergie animale pour comprendre la «pétrification» dans l'architecture du Haut Moyen-Âge.

Une attention particulière a été portée à la vallée de la Tyne à Newcastle avec sa grande concentration de bâtiments en pierre remontant au VIIe siècle. Les deux monastères jumeaux de Wearmouth et Jarrow et le château royal de Bamburgh sont de bons exemples.

L'Italie ne présente par contre pas de creux en matière de construction en pierre au Moyen-Âge, mais plutôt une continuité. La transformation des bâtiments en bois en structures en pierre a été démontrée dans les régions boisées de Toscane, en particulier pour les châteaux du IXe et Xe siècles pour lesquels des mélanges de mortier étaient également utilisés.

On trouve des bâtiments en pierre qui datent du VIIIe siècle dans le nord-ouest de la Suisse. Si l'utilisation de mortier à Bâle a été datée comme remontant jusqu'à environ 1000 ap. J.-C., des chercheurs ont découvert que les bâtisseurs réutilisaient du mortier de bâtiments datant de l'époque romaine. Dans d'autres régions du pays, l'équipe du projet a trouvé que des mélanges de mortier étaient utilisés dans une plus grande variété de bâtiments en pierre et depuis plus longtemps, en particulier à Lenzburg.

Le processus de pétrification – c'est-à-dire le passage du bois à la pierre - est lié à la création d'une plus grande permanence. On la retrouve dans les sociétés dans lesquelles les relations sociales deviennent plus stables, hiérarchiques et prédéfinies. Ce phénomène architectural majeur est important pour comprendre notre histoire.

Informations connexes

Mots-clés

Médiéval, bois, architectural, bâtiments en pierre, RESTOMO, pétrification