Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MARISA — Résultat en bref

Project ID: 605318
Financé au titre de: FP7-EURATOM-FISSION
Pays: Belgique
Domaine: Recherche fondamentale, Énergie

Une nouvelle installation de recherche nucléaire sur les rails

Des ingénieurs et des chercheurs de l'UE développent un nouveau type de réacteur de recherche nucléaire qui placera l'Europe à la pointe de la technologie et de la recherche sur le nucléaire.
Une nouvelle installation de recherche nucléaire sur les rails
MYRRHA (Multi-purpose hybrid research reactor for high-tech applications) est un réacteur de recherche nucléaire couplé à un accélérateur de protons (un système piloté par accélérateur (ADS)), une première dans le genre. Il s'agira d'un réacteur rapide refroidi au plomb avec deux configurations possibles: sous-critique ou critique.

Le réacteur de recherche MYRRHA sera utilisé pour démontrer la faisabilité des concepts d'ADS et de réacteur rapide refroidi au plomb. Les applications vont de la transmutation de radionucléides à vie longue dans le combustible usé jusqu'aux tests d'irradiation des matériaux. MYRRHA sera également la seule installation d'irradiation aux neutrons en spectre rapide de l'UE, renforçant ainsi l'Espace européen de la recherche.

Le projet MARISA (MYRRHA research infrastructure support action), financé par l'UE, a été mis en place pour développer l'installation de recherche nucléaire MYRRHA et planifier sa construction. Cela consistait à superviser la planification de la stratégie et du consortium, les aspects juridiques et financiers, la gouvernance et la gestion technique nécessaires pour l'installation.

Le projet MARISA est coordonné par le Centre de recherche nucléaire belge SCK-CEN et un consortium de 15 organisations européennes, dont des universités, des instituts de recherche et des entreprises industrielles.

Les membres du consortium ont étudié différents programmes de recherche nationaux et internationaux et des initiatives où MYRRHA peut jouer un rôle clé. Par ailleurs, une feuille de route stratégique a été élaborée pour exploiter la contribution de l'installation comme site de recherche sur le spectre rapide pour la clôture du cycle de combustible nucléaire.

Le projet a souligné le rôle de MYRRHA dans la démonstration de la faisabilité de la transmutation des radionucléides à vie longue pour réduire le niveau de radiotoxicité des combustibles nucléaires usés. Cela permettrait de mieux gérer les déchets radioactifs à vie longue. Les expériences d'irradiation fourniront les fondations pour le développement et les tests de matériaux et de composants pour des systèmes nucléaires futurs plus sûrs, qui produiront moins de déchets nucléaires, notamment les systèmes de réacteur à fusion. L'infrastructure de recherche MYRRHA contribuera également à la recherche en physique fondamentale et à la recherche sur de nouveaux radio-isotopes innovants pour les applications médicales.

De plus, le projet MARISA a établi des principes directeurs pour la gestion des droits de propriété intellectuelle au sein du consortium et créé un cadre pour les aspects juridiques et organisationnels de MYRRHA. Sa mise en œuvre marquera la transition entre les phases de pré-construction et de construction de l'installation.

Informations connexes

Thèmes

Nuclear Fission

Mots-clés

Réacteur de recherche nucléaire, MYRRHA, système piloté par accélérateur, MARISA