Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Leadership de l'UE pour inciter activement les citoyens à aborder les questions de société

Au niveau européen, le plus grand défi pour la démocratie est le manque de participation citoyenne. La recherche financée par l'UE a donné de nouvelles connaissances sur le rôle du discours des médias sur la participation citoyenne dans la politique européenne.
Leadership de l'UE pour inciter activement les citoyens à aborder les questions de société
Pendant la majeure partie de l'histoire de l'intégration européenne, les citoyens n'ont pas été appelés à formuler leur opinion sur des questions européennes. Cela a rendu le travail des décideurs européens moins compliqué, mais cela signifie également que beaucoup n'étaient pas pleinement conscients de l'impact de ces questions et des décisions connexes sur leur vie. Cette situation a changé lors du passage au dernier millénaire. Les entrepreneurs politiques (ex. politiciens contestataires, syndicalistes) ont commencé à souligner les zones à problèmes perçues, conduisant aux premières instances des manifestations de masse concernant la politique européenne.

Le projet ENGAGING EU CITIZENS visait à améliorer notre compréhension des processus qui conduisent à la politisation des questions européennes.

Au départ, l'équipe de recherche a développé un modèle pour décrire la manière dont les questions étaient politisées dans la politique nationale. Le modèle a combiné des informations des recherches sur les effets des médias et de la théorie des actions collectives qui confirment toutes deux que le cadre négatif est plus puissant dans sa capacité à mobiliser que le cadre positif. Ils ont ensuite produit un arbre de codage pour analyser les débats des médias concernant des cas spécifiques: le dossier Haider européen; le dossier de la directive des services de l'UE (doublon de la directive Bolkestein); et la crise de l'euro grec.

ENGAGING EU CITIZENS a établi une corrélation entre certaines déclarations fortement chargées émotionnellement dans les médias et garantissant la mobilisation des citoyens pour ou contre la prise de décision de l'UE. Il a en outre découvert que les déclarations politiques fortement chargées émotionnellement activaient les personnes et pouvaient également augmenter la probabilité de les voir s'engager dans l'action politique.

Si le leadership de l'UE veut que les citoyens pensent de l'UE et ses décisions de façon positive, ils doivent obtenir l'appui de la même manière qu'ils le font au niveau de la politique nationale. Stimuler le débat compliquera aussi la tâche des entrepreneurs politiques qui cherchent à se rassembler contre les décisions de l'UE et à rallier des citoyens par rapport à l'opposition. Le type d'émotions alimentées dans les débats publics sur les questions nationales peut donc être utilisé pour aborder les problèmes de société au niveau européen.

Informations connexes

Mots-clés

Leadership de l'UE, discours des médias, entrepreneurs politiques, ENGAGING EU CITIZENS, politisation