Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Gestion des activités économiques des bibliothèques en Europe

Les bibliothécaires et les décideurs politiques doivent relever de nouveaux défis liés aux techniques de communication et aux informations qui en découlent. C'est en s'inscrivant dans ce contexte que le projet utilise Internet pour développer une base de données continuellement mise à jour à partir des statistiques de chaque pays sur l'activité de ses bibliothèques et les coûts associés.
Gestion des activités économiques des bibliothèques en Europe
Le projet permet de mesurer la capacité des bibliothèques à faire connaître leurs services et aussi d'obtenir des résultats comparables au plan international. Un tel outil peut se révéler particulièrement utile pour les bibliothécaires et les décideurs politiques ayant besoin de gérer ces activités.

Le site Internet www.LibEcon2000.org a été créé pour réaliser une étude suivie des bibliothèques de 29 pays européens et permettre à ces derniers d'en contrôler la qualité. Ces pays regroupent les membres de l'Association Européenne de Libre Echange (AELE) et les pays d'Europe centrale et orientale (PECO) signataires de l'accord d'association avec l'UE.

L'information disponible dans la base de données est de large portée et fait l'objet de mises à jour continuelles grâce à des questionnaires en ligne. L'information se concentre plus spécifiquement sur les activités, les ouvrages des bibliothèques et leurs frais, y compris le personnel, les statistiques d'accès, les bornes de services, le prêt et les échanges entre bibliothèques. Ces informations ont été classées par secteur de bibliothèque, année et pays. De plus, les données rassemblées lors d'enquêtes antérieures ont été ajoutées à la base de données, afin de pouvoir étudier et comparer les statistiques des différents pays.

Le projet est d'une envergure telle qu'il peut représenter pour diverses organisations et décideurs politiques un support de développement de leurs propres stratégies et une source d'informations sur les statistiques de bibliothèques. De nombreux organismes ont manifesté leur intérêt pour cette initiative, dont l'UNESCO, l'IFLA, le bureau européen des associations de bibliothécaires, documentalistes et spécialistes en gestion de l'information (EBLIDA), l'organisation internationale de normalisation (ISO) et l'Office statistique de l'Union européenne (Eurostat). Le projet s'est déroulé en collaboration étroite avec ces organisations afin de répondre de façon homogène aux demandes d'informations servant à orienter les politiques au niveau international.

L'avantage majeur de ce projet est sans aucun doute la mise à disposition d'informations actualisées sur les activités des bibliothèques tant au plan national qu'international, et ce à partir d'un point d'accès central.

Informations connexes

Résumé de rapport

Numéro d'enregistrement: 80169 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: TI, Télécommunications