Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

A la découverte des mystères sous-marins

Les hydrophones sont des capteurs acoustiques sous-marins utilisés dans les recherches géologiques et biologiques marines, la cartographie sous-marine, la navigation et diverses autres applications commerciales et militaires destinées à mener des recherches scientifiques interdisciplinaires dans les domaines des sciences marines et océanographiques. C'est dans le cadre de ce projet qu'ont été développés une flûte marine d'hydrophones et un système de positionnement afin que les échos des fonds marins puissent être collectés par des moyens acoustiques lors des explorations océaniques.
A la découverte des mystères sous-marins
Les hydrophones sont des capteurs acoustiques sous-marins la plupart du temps utilisés seuls ou en groupes de quelques dizaines à quelques centaines d'unités. Combinés à des transducteurs contenant à la fois des émetteurs et des récepteurs, ils constituent un puissant outil d'acquisition de données de direction et de distance pour la communication, la cartographie et la navigation.

Ce projet avait pour objectif principal de permettre le développement d'un dispositif spécialement conçu pour émettre, recevoir et traiter des signaux en temps réel. Le système se compose d'une flûte marine d'hydrophones et d'un équipement électronique, y compris d'amplificateurs, de filtres et de canaux destinés au traitement et à la numérisation des signaux avant l'enregistrement à bord. A cela s'ajoute un système de positionnement qui comprend des émetteurs installés à l'arrière du remorqueur et dotés de tout l'équipement matériel et logiciel nécessaire pour traiter les signaux acoustiques de localisation.

Le système a été soumis à trois phases de test visant à améliorer ses performances. Il se présente sous la forme d'un ensemble de 49 hydrophones identiques avec une réponse de fréquence d'une grande largeur de bande comprise entre 10 Hz et 40 kHz, une efficacité à la réception de 171 dB et une profondeur de travail maximum de 300 m. . Le système a été divisé en trois parties, chacune présentant des caractéristiques différentes de décalage et d'échantillonnage spatial. Le système a tiré parti des avantages du système paramétrique SPA (Steerable Parametric Array), un émetteur et un système intégré de génération de signaux et d'enregistrement des bruits renvoyés par les fonds marins. Ainsi, quels que soient la profondeur de l'eau et les paramètres des signaux acoustiques (angle d'incidence, constante de décalage), les fonctionnalités d'orientation du système SPA ont permis d'améliorer la puissance de détection du système. L'acoustique a servi à collecter et traiter des données de localisation à l'aide de moyens informatiques. Des données de mesure sur la profondeur ont également été intégrées au logiciel de localisation, améliorant ainsi la précision de localisation.

Il se peut que les scientifiques mettent à profit l'expérience acquise lors de cet effort de recherche et utilisent cette technologie lors d'autres explorations sous-marines, avec pour résultat final, l'élaboration d'un système de contrôle capable de mener une exploration acoustique de l'océan dans sa globalité. Le contrôle acoustique des fonds marins permet de détecter divers processus des grands fonds à de grandes distances. Certaines des sources sonores qui seront étudiées proviendront peut-être des tremblements de terre, de l'activité volcanique, des glissements de terrain, des vocalisations marines des mammifères et des poissons, des phénomènes météorologiques et des bruits d'origine humaine.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 80412 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Environnement