Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Moissonner les plantes énergétiques

L'utilisation continue et accrue de la biomasse végétale pour produire de l'énergie nécessitera un recours accru aux produits agricoles dérivés ainsi que l'identification et le développement d'environ 300 000 plantes productives et souhaitables. Les recherches menées sur les aspects importants d'une utilisation réussie, efficace et écologiquement acceptable des cultures énergétiques ont permis de créer un système de référence utile.
Moissonner les plantes énergétiques
Les ressources énergétiques traditionnelles s'amenuisent et les modes de production énergétiques non nucléaires sont de plus en plus plébiscités de sorte que les recherches effectuées dans le but de transformer la biomasse en une source d'énergie viable ont reçu un excellent accueil au fil des années. Une forme d'énergie alternative s'est avérée appropriée, il s'agit de la production de la culture de biomasse. Ces « cultures énergétiques » sont des plantes cultivées spécialement pour servir de combustible. Bien que la culture des sources énergétiques soit une pratique datant du Moyen-Age avec l'exploitation du bois, les cultures énergétiques telles qu'elles existent aujourd'hui constituent le plus récent et le plus innovant mode de production de combustible végétal. Il existe une telle variété de cultures que certaines peuvent être transformées en combustibles liquides tandis que d'autres sont transformées en alcool par fermentation afin d'être utilisées comme compléments de carburant. La production de cultures appropriées à la production d'énergie permet de réduire la dépendance européenne aux énergies fossiles, au pétrole et au pétrole brut, si néfastes pour l'environnement.

La culture de biomasse a cet avantage qu'elle peut être organisée de façon à satisfaire les besoins du marché. Le projet a permis d'identifier les cultures les plus adéquates de sorte qu'elles peuvent être adaptées à la demande et disposent de cet avantage supplémentaire d'être insensibles aux influences extérieures comme la météorologie. De ce point de vue, elles ressemblent aux énergies fossiles sur lesquelles l'infrastructure énergétique actuelle est basée.

Cependant, le caractère relativement récent de ces cultures énergétiques impliquait la création d'un système de référence pour les industries afin de garantir leur utilisation optimale et efficace. Compilé par ZRUE en Allemagne, ce système de référence a étudié en détail l'intégration des paramètres influant sur l'utilisation efficace des cultures énergétiques comme les méthodes de culture, la moisson et le transport, la granulation, le stockage, la production d'électricité par gazogène et l'utilisation de l'énergie, une étude relativement importante pour les fournisseurs et les utilisateurs potentiels. C'est de plus un outil utile qui aide à évaluer les systèmes basés sur la biomasse et à reconnaître les besoins techniques et économiques importants en termes de viabilité. Il informe sur les techniques de culture, les méthodes de récolte et les concepts logistiques de transport et de stockage de la biomasse les plus récents.

En ce sens, le système de référence, comme tous les manuels d'information s'avérera d'une valeur estimable auprès des industries productrices d'énergie et des consommateurs.

Informations connexes