Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Du nouveau pour les déchets radioactifs

Les déchets radioactifs de bas niveau se composent de vêtements de protection, d'outils, de filtres, de chiffons, de tubes médicaux et de nombreux autres objets contaminés de manière radioactive et qui sont incinérés en commun dans les décharges. Un appareil et une méthode innovants ont été développés pour décomposer thermiquement et éliminer ses déchets dans l'objectif de réduire les risques environnementaux issus du transport et de la mise en décharge, y compris les risques à long terme.
Du nouveau pour les déchets radioactifs
Les déchets radioactifs de bas niveau rassemblent des éléments contaminés par des matières radioactives ou rendus radioactifs par une exposition à des radiations à faible dose, comme l'adsorption neutronique. Ils se composent en général de revêtements de protection pour les chaussures et de vêtements, de résidus provenant du traitement de l'eau des réacteurs, d'équipement et d'outils, de cadrans lumineux, de tubes médicaux, d'aiguilles à injection, de seringues, de chiffons, de balais de nettoyage, de filtres, de tampons et de carcasses et tissus d'animaux de laboratoires. Leurs niveaux de radioactivité peuvent être très légèrement supérieurs à ceux enregistrés dans la nature et dans certains cas atteindre des valeurs très élevées comme celles des pièces provenant de l'intérieur d'un caisson de réacteur d'une centrale nucléaire.

Lors de leur élimination, les déchets radioactifs de bas niveau doivent être conservés sur site dans des installations autorisées jusqu'à ce que la radioactivité disparaisse et qu'ils puissent être traités comme des ordures ordinaires. Dans le cas où les déchets radioactifs de bas niveau sont présents en grande quantité, ces derniers sont placés dans des containers spécialement conçus pour leur élimination, construits et manipulés dans le respect des normes de sécurité.

Une autre technologie a été développée pour traiter ces matériaux usagés de façon plus économique et sécurisée. La méthode utilisée est la pyrolyse éclair des déchets radioactifs de bas niveau en vue de leur décomposition thermique. L'appareil novateur se compose d'un réacteur à chauffage indirect, lequel produit dans certaines conditions spéciales des vapeurs gazeuses de pyrolyse et des produits solides.

Les décharges doivent être situées, conçues, exploitées, fermées et continuellement contrôlées de façon à ce que l'on puisse raisonnablement affirmer que l'exposition de l'homme à ces matériaux reste dans les limites établies. De plus, les déchets pouvant être inflammables, corrosifs, réactifs ou toxiques sont jetés dans des décharges pour déchets solides ce qui entraîne une atteinte irréversible à la santé publique et à l'environnement. La technologie récemment développée peut être exploitée à des fins à la fois de prévention et de protection contre le danger des radiations liées aux opérations courantes de transport et de destruction des déchets. De plus, cette innovation permettra de réduire suffisamment les coûts élevés induits par la procédure actuelle de transport et de mise en décharge.
Numéro d'enregistrement: 80435 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Environnement