Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Instrument novateur pour les implants prothétiques dentaires

L'industrie biomédicale développe depuis longtemps des prothèses dans de nombreux domaines d'application. Focalisée sur la réduction des facteurs de risque associés aux implants prothétiques dentaires, une équipe italienne a mis au point un nouveau système de tenon. Ce système présente des caractéristiques exceptionnelles, qui garantissent une plus grande sécurité pour le patient et un grand confort pour le médecin.
Instrument novateur pour les implants prothétiques dentaires
Aujourd'hui, la médecine utilise massivement les prothèses, à des fins correctives ou restauratrices pour remplacer une partie manquante du corps humain. Notamment pour les prothèses dentaires, elles sont implantées chirurgicalement dans les tissus. Malgré leurs avantages évidents, leur incompatibilité avec les tissus avoisinants entraîne souvent de graves lésions, comme des tumeurs osseuses ou un traumatisme chirurgical. En outre, en raison de la complexité inhérente à l'intervention chirurgicale, les délais d'attente des patients augmentent fortement. Afin de minimiser ces risques, un groupe de chercheurs italiens a concentré ses efforts sur la mise au point d'un nouvel instrument pour les implants prothétiques dentaires. Il s'agit d'un système de tenon, disponible sous plusieurs tailles. Il se compose de deux pièces d'assemblage distinctes, assemblées au cours de l'implantation afin de former un corps indissociable mais flexible. La forme innovante de la structure de cet instrument permet une répartition uniforme des contraintes sur les os environnants. Le tenon agit comme un élément qui s'ancre tout seul à l'intérieur de la cavité buccale et qui tire profit de l'élasticité osseuse naturelle pour son immobilisation totale au cours de l'implantation. En fonction de l'anatomie de l'individu et de la zone buccale d'application, le tenon existe sous deux formes: l'une pour remplacer un organe naturel manquant, l'autre pour obturer des cavités. Dans les deux cas, cet instrument remplit sa fonction de manière exceptionnelle. Grâce à ses matériaux de grande qualité et hautement résistants à l'usure, il y a une parfaite compatibilité avec les tissus osseux environnants. De plus, en raison de sa méthode d'implantation, il empêche la formation de cicatrices, qui constituent la cause essentielle des ostéosarcomes. Privilégiant la promotion de la santé et la prévention des maladies, ce nouvel appareil médical permettra d'améliorer fortement la pose d'implants dentaires.