Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une meilleure vue de l'intérieur du corps

La tomographie par émission de positrons est un outil d'imagerie médicale d'avant-garde qui fournit des images de haute qualité. L'utilisation d'outils logiciels spécialisés améliore la qualité de l'image et en conséquence le diagnostic et le résultat des recherches.
Une meilleure vue de l'intérieur du corps
La tomographie par émission de positrons (TEP) est l'une des principales méthodes fournissant des images anatomiques structurelles et fonctionnelles. Elle permet en effet d'observer la fonction des organes comme le cerveau, le coeur, le foie etc. de façon non intrusive et sans entraver leur fonctionnement.

La TEP est basée sur un principe selon lequel chaque cellule du corps humain est une entité consommatrice de combustible. Cette consommation est différente pour chaque cellule et dépend de l'origine et de l'activité de celle-ci. Des radio-pharmaceutiques émettant des positrons permettent de suivre le parcours de ces combustibles. Des ensembles cylindriques de détecteurs placés autour du corps détectent et comptent les positrons émis par les divers tissus. Pour finir, des algorithmes logiciels analysent les données des détecteurs et élaborent des images fonctionnelles du corps.

Cependant, ce processus est altéré par divers facteurs comme le mouvement des organes et la nature du positron. Une équipe du département de médecine nucléaire de l'Hôpital universitaire de Genève concentre ses recherches sur le développement de techniques permettant de surmonter ces obstacles physiques et d'améliorer la qualité de l'image. Elle a en effet développé un outil logiciel de segmentation puissant et robuste qui met en oeuvre des algorithmes de clustering FCM (Fuzzy-C Means) et joue un rôle correctif. Cet outil permet, en liaison avec des informations améliorant la cohérence, de réduire de manière significative le bruit du signal et d'améliorer la qualité de l'image.

La TEP joue un rôle très important au regard de certains objectifs scientifiques et de recherché. De par sa capacité à permettre entre autres un diagnostic précis des cancers, de la maladie d'Alzheimer et de l'état cardiaque et neurologique, nombreux sont les intérêts à la fois commerciaux et issus de la recherche à converger vers cette technologie de pointe. La concurrence est forte et il semble que la collaboration entre les divers partenaires aboutira à des résultats excellents et exploitables.