Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Recyclage par filtration de matières en suspension

La plupart des entreprises industrielles utilisent des machines lourdes qui rejettent de l'huile dans l'environnement, soit au cours du nettoyage de la machine ou par émission de produits dérivés. Il en résulte certains problèmes au niveau des effluents industriels et de l'environnement. Un spécialiste industriel a développé un dispositif de filtration qui supprime l'huile de l'eau, non pas en parties par million, mais en parties par milliard.
Recyclage par filtration de matières en suspension
La plupart des systèmes industriels de nettoyage purifient les liquides à un degré mesuré en parties par million (ppm). La qualité de purification résultante est extrême, même si dans de nombreux cas, les liquides traités ne peuvent être directement réutilisés sans un autre traitement. La technologie de filtration "ZerOil" développée présente un niveau de purification d'une qualité exceptionnelle (en parties par milliard) ce qui réduit considérablement les besoins de retraitement des liquides.

L'appareil utilise un support de filtration breveté en deux phases pour séparer le contenu de la phase dispersée (hydrocarbures) de celui de la phase continue (eau). Le processus élimine ainsi les gouttelettes d'huile d'une taille supérieure à 0,3 microns. Les phases séparées permettent, grâce aux forces de collision, d'agglomérer les gouttelettes d'huile jusqu'à ce qu'elles soient de taille suffisante pour flotter. Ainsi, elles parviennent à la surface du séparateur où elles forment une couche continuellement écumée.

Ce système présente de nombreux avantages dont ne disposent pas nécessairement les systèmes conventionnels. Entre autres avantages majeurs, il dispose d'une consommation électrique négligeable, ne comporte aucune pièce en mouvement ce qui lui procure un fonctionnement extrêmement fiable et simple. De surcroît, l'ensemble du processus est automatisable. Le filtre dispose d'une caractéristique spéciale. Il n'entre jamais en contact avec l'huile nettoyée. A ce titre, il ne connaît aucun risque d'engorgement. Par ailleurs, ce système n'a besoin d'aucune puissance et permet de considérablement réduire les frais de fonctionnement et de maintenance.

Cette technologie est capable de traiter 100m³ par heure et par mètre carré de filtre. Elle peut traiter les eaux de fond de cale, l'eau de mer (y compris la désaliniser) et la plupart des types d'huiles (y compris la graisse animale et les produits chimiques organiques). Elle peut également être employée dans les tanneries, les terminaux de carburant, les cours de débord, les usines chimiques et les industries pharmaceutiques, agro-alimentaires et minières, ce qui en fait un procédé vraiment polyvalent.

Actuellement, cette technologie dispose de plusieurs unités déjà opérationnelles et les partenaires du projet souhaiteraient passer divers accords assurant la promotion de leur produit.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 80883 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Environnement