Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Réutilisation des déchets de bois

Le bois est souvent un matériau favori, que ce soit pour les besoins de la décoration ou de la construction. S'il est facile à utiliser et se prête à des applications variées, il constitue une ressource limitée. Un nouveau processus permet à présent de convertir les déchets de bois en un produit viable, sans recours aux additifs, aux conservateurs, aux résines ou à la colle.
Réutilisation des déchets de bois
Pour être utilisables sous forme de panneau de copeaux et de panneau de fibres de bois par exemple, les déchets de bois nécessitent souvent un recours intensif aux revêtements, aux conservateurs, aux colles et aux résines. Dans de nombreux cas, ces traitements utilisent des produits indésirables comme de l'arsenic, du créosote et du chlorophénol. Le bois ainsi traité augmente les coûts de fabrication et de mise aux rebuts, car il est toxique, dangereux pour l'environnement et nécessite beaucoup d'énergie lors des procédures de séchage.

Une nouvelle méthode de traitement destinée à ces assemblages de bois permet de fabriquer un produit final exempt de substances dangereuses ou toxiques. Cette méthode utilise les rebuts de bois pour fabriquer un produit d'une résistance quatre fois supérieure à celle des produits similaires réalisés à l'aide d'autres méthodes.

Le processus implique une décomposition continue des structures cellulaires du bois par un procédé intracellulaire de transfert de la phase liquide à la phase vapeur. Les rebuts de bois préalablement écrasés, fractionnés, chauffés et humidifiés sont ensuite traités thermo-chimiquement, puis pressés pour générer un produit revêtant de nombreux avantages.

Ce produit présente deux avantages majeurs en ce qu'il ne contient aucun contaminant environnemental et dispose d'un ensemble de caractéristiques techniques aussi performantes, si ce n'est plus que celles des panneaux de copeaux classiques. Autre avantage, le produit placé pendant 24 heures dans une atmosphère humide pour tester sa propension à gonfler présente une réaction d'expansion limitée à 5%.

Ce matériau composite dispose par ailleurs d'un processus de fabrication avantageux, susceptible d'être adapté ou modifié en fonction des besoins de traitement des clients. La technologie brevetée est prête pour les besoins d'une démonstration et d'un test et les développeurs sont actuellement à la recherche d'accords de fabrication.
Numéro d'enregistrement: 80887 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Technologies industrielles