Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouveaux polymères pour gérer les cellules

La capacité à manipuler les cellules est d'une importance majeure en termes de recherche médicale. La transfection, le processus permettant d'y parvenir, est destiné à être plus efficace et plus accessible grâce à une nouvelle synthèse de polymères.
De nouveaux polymères pour gérer les cellules
La transfection cellulaire implique la mise en oeuvre d'acides nucléiques dans les cellules, ce qui permet ainsi de les manipuler. Ceci s'effectue en associant l'acide nucléique à un polymère de façon à former un complexe qui peut pénétrer les cellules. Afin d'améliorer les processus existants, un nouveau polymère composé d'un acide nucléique et de polylysine a été préparé et une méthode a été développée pour l'utiliser à des fins expérimentales et cliniques dans la transfection cellulaire.

Des particules cationiques ou positivement chargées sont requises pour réussir à entrer dans les cellules. Pour répondre à ce besoin, les nouveaux polymères contiennent des groupes NH3+. Cette charge établit une interaction coopérative entre le polymère et l'acide nucléique, formant ainsi un complexe extrêmement soluble dans l'eau. Une fois que ce complexe est dans les cellules, la charge est réduite et les acides nucléiques sont libérés dans les cellules. Par ailleurs, la présence de ligands permet au complexe de cibler des cellules ou des tissus spécifiques, rendant ainsi le processus très efficace.

Les composés réalisés à l'aide de ce nouveau polymère se sont avérés aussi efficaces et même plus efficaces que les composés existants. Ces composés sont extrêmement stables et permettent par conséquent la transfection d'une grande quantité d'acides nucléiques. La toxicité est par ailleurs extrêmement faible dans la mesure où la quantité de polymères requise est faible du fait de la possibilité d'attacher le complexe à des cellules spécifiques. De même, l'efficacité de la transfection est accrue.

Actuellement, un prototype est disponible pour réaliser des tests. Le polymère peut être utilisé pour transférer l'acide nucléique vers n'importe quel type de cellule, en particulier des cellules de mammifères et des cellules non adhérentes. Il peut également être employé pour la recherche laboratoire ou à des fins cliniques.