Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des cellules chargées

Les maladies caractérisées par des lésions disséminées dans le corps humain, comme les cancers métastatiques ou les maladies qui infectent des zones difficiles d'accès (le système nerveux central ou périphérique par exemple), nécessitent une procédure de traitement complexe. Une entreprise française a fait breveter une méthode très prometteuse de traitement des maladies de ce genre.
Des cellules chargées
Il existe de nombreuses maladies qui infectent les organes humains et qui sont difficiles d'accès, comme celles touchant le système nerveux, ou qui peuvent occasionner des lésions multiples comme le cancer avec métastases. D'autres dysfonctionnements humains proviennent d'une production insuffisante d'éléments organiques de base, causée par une déficience génétique. Le traitement de ces cas est assez difficile, car les mesures médicales doivent être appliquées exactement à la zone affectée sans compromettre la santé des tissus environnants.

Une entreprise française a présenté une méthode prometteuse qui permet d'administrer des agents thérapeutiques avec précision et aux seuls endroits nécessitant un traitement. A l'origine, des cellules dérivées de monocytes (MDC) sont traitées au moyen d'une technique brevetée afin de devenir des cellules capables de porter des agents correctifs. Ces cellules sont chargées de molécules chimiques ou biologiques ou de matériaux génétiques avant d'être transférées vers le site nécessitant un traitement. Les cellules chargées sont ensuite injectées dans le corps humain. Du fait de leurs propriétés, elles sont attirées vers les endroits atteints qui libèrent de fortes concentrations de facteurs chimiques.

Cette méthode pourrait permettre de traiter activement des zones atteintes par la maladie (cellules tumorales métastatiques, inflammation articulaire générale de type arthritique ou lésions de la sclérose en plaques). En outre, elle pourrait servir d'outil diagnostic pour localiser les petites lésions dues à un développement naissant de métastases ou les endroits portant les traces non détectées d'une blessure ou d'un traumatisme crânien.

Informations connexes

Numéro d'enregistrement: 80963 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Biologie, Médecine