Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Soudures viables de matériaux composites

L'exploitation de modèles de simulation thermodynamiques et mathématiques a permis à une équipe spécialisée d'ex-scientifiques militaires hautement qualifiés de développer une solution technique à faible coût pour la synthèse thermique à gaz de matériaux composites à dispersion à base de poudre.
Soudures viables de matériaux composites
Un institut de recherche biélorusse travaille actuellement à l'étude et au développement de méthodes avancées de composition de phase dans le cadre de la soudure à l'arc et des techniques de projection au plasma et à la flamme. L'objectif principal est de s'assurer que le soudage de matériaux composites peut être commercialement viable, alors que les technologies actuelles pâtissent d'un excès de besoin de main d'oeuvre, qui les rend trop coûteuses.

L'équipe du projet se compose d'ex-ingénieurs et scientifiques de l'armée, désireux d'exploiter leur savoir-faire et leur expérience du domaine militaire dans le secteur industriel. Pour des raisons commerciales, les scientifiques ont dû s'assurer que les systèmes gazeux complexes (CGS, Complex Gaseous Systems) et les composés d'oxydes complexes (Complex Oxide Compounds), qui sont à la base de cette technologie, ne portent pas atteinte à l'environnement.

De plus, un logiciel avancé a été développé, améliorant de façon significative la qualité et l'efficacité des technologies de revêtement protecteur, réduisant à leur tour considérablement le coût des matériaux de soudage. Le logiciel permet également de diminuer les coûts de fabrication, dans la mesure où il permet d'éviter le recours à de vastes locaux et de coûteux équipements pour la mise en oeuvre et la commercialisation de cette technologie.

Le projet a été divisé en sept parties distinctes, dont chacune devait être achevée avec succès avant de passer à l'étape suivante. Le résultat final se traduit par une mise en application à grande échelle pour le développement de matériaux composites avancés, par exemple pour le soudage de production, les revêtements spécialisés, la réparation de pièces et les fabrications spéciales.

Tout en restant disponible pour prodiguer des conseils, l'institut de recherche est actuellement en quête de possibilités de collaboration dans le cadre de l'ISTC et se réjouirait de contributions non financières de la part de collaborateurs internationaux. Les contributions attendues peuvent prendre la forme de recommandations d'analyse et de conseil, d'échanges d'informations, de révisions de rapports techniques, de participations à des séminaires, etc.
Numéro d'enregistrement: 81253 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Technologies industrielles