Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un toucher humain pour les capteurs à fibres

Des capteurs à fibres tellement sensibles qu'ils peuvent saisir n'importe quel objet sans mettre en péril l'intégrité de sa structure ont été développés.
Un toucher humain pour les capteurs à fibres
Un institut allemand de neuroinformatique est parvenu à mettre au point une nouvelle gamme de capteurs à fibres à usages multiples sous la forme de capteurs tactiles, tels que des mâchoires de robots. Grâce à leur sensibilité élevée, ces capteurs sont capables de mesurer les vitesses d'approche et de décalage et des vibrations minimes tout en offrant l'avantage supplémentaire de pouvoir être combinés à des capteurs statiques.

Avec un diamètre d'environ 120 micromètres, ces capteurs à fibres peuvent être comparés à la sensibilité des moustaches du chat ou au toucher de l'homme. Dès lors, lorsqu'ils sont placés entre un objet et un élément récepteur, ces capteurs à fibres particuliers possèdent des caractéristiques extrêmement sensibles.

L'élément récepteur consiste en un condensateur à plaques équipé d'un transistor à effet de champ intégré, tandis que la plaque flexible supérieure assure le contact avec l'objet par l'intermédiaire d'une fibre ou d'un faisceau de fibres. De plus, il n'y a pas de limite de mesure pour la détection des vibrations, la résolution locale est actuellement de 2 mètres carrés et la tension de fonctionnement est de 5-25 volts (CC).

L'un dans l'autre, cette technique de couplage confère aux capteurs des propriétés exceptionnelles. Cela signifie qu'il est désormais possible d'enregistrer des impressions au toucher presque dynamique. La technologie devrait avoir de nombreuses applications sur le marché, depuis la télérobotique à la détection de collision, en passant par la détection de la structure de surface et de la texture.
Numéro d'enregistrement: 81636 / Dernière mise à jour le: 2005-09-18
Domaine: Technologies industrielles