Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des perturbations multidirectionnelles programmables mettent en évidence des pathologies de l'équilibre

Un appareil provoquant des perturbations de la posture récemment mis au point en vue d’évaluer l'équilibre permet d’analyser en détail les mouvements de l'homme et d’étudier les pathologies associées, telles que la maladie de Parkinson et l'ataxie. Des perturbations imprévues provoquées par un mouvement de la plate-forme de support produisent les principaux modes de coordination de la posture et les stratégies de contrôle, tout en mettant en évidence les caractéristiques pathologiques de l'équilibre.
Des perturbations multidirectionnelles programmables mettent en évidence des pathologies de l'équilibre
L'étude et le traitement de nombreux troubles de l'équilibre ont été considérablement améliorés grâce à l'introduction de nouveaux appareils plus performants. En effet, les appareils de posturographie statique enregistrant les mouvements du corps au repos ont évolué vers des systèmes de posturographie dynamique. Ces systèmes permettent d'analyser les adaptations de la posture visant à éviter les chutes induites par des perturbations inattendues.

Dans le cadre de l’approche adoptée, les appareils de test de posturographie dynamique modernes peuvent utiliser une plate-forme mobile dans un passage pour piétons pour provoquer des perturbations inattendues de la démarche. D'autres systèmes étudient l'influence de la fréquence des perturbations et de l'amplitude des mouvements sur la coordination posturale. En outre, sur certains appareils, des réponses posturales déterminent la perturbation à partir des caractéristiques de la forme d'onde de déplacement à la base de la table de conversion.

Il est par exemple demandé à un sujet de s’installer tranquillement sur une plate-forme et d'ouvrir et de fermer les yeux pendant des périodes de temps très courtes. Selon que la plate-forme et la cabine environnante bougent ou non, le corps du sujet répond automatiquement pour rester en équilibre. Grâce à l'appareil, ces mouvements sont enregistrés et fournissent des informations précieuses sur la pathologie au terme d’une étude réalise par un médecin.

La nouvelle plate-forme mobile permet de produire des mouvements contrôlés multidirectionnels dans de nombreuses combinaisons différentes, tantôt brutales ou lentes, tantôt impulsives ou harmoniques. Une interface logicielle modulaire et conviviale est par ailleurs utilisée pour décrire les paramètres de vitesse, d'amplitude et de forme des perturbations. Grâce au vaste choix de paramètres, il est possible de procéder à une exploration et à une caractérisation plus performantes des facteurs qui affectent à la fois les ajustements de l'équilibre et les pathologies de la stratégie de coordination sont réalisées.

Il est en outre possible d'établir un protocole d'une série de perturbations diverses, dans lequel chaque perturbation est décrite à l'aide de différents paramètres combinés. Ceux-ci incluent notamment le nombre d'axes, la dynamique du moteur (à impulsion ou harmonique), l'amplitude, la fréquence ou la vitesse et la durée du mouvement. Par ailleurs, dans la mesure où il est possible de stocker une liste de protocoles utilisés, le système pourrait contribuer à la standardisation des procédures de diagnostic ou de réhabilitation entre les laboratoires de neurologie et de psychiatrie.