Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Amélioration de l'aquaculture grâce aux zéolithes

Des scientifiques espagnols ont utilisé les caractéristiques inhabituelles des zéolithes pour cultiver de manière plus rentable de plus grandes quantités de microalgues de qualité supérieure.
Amélioration de l'aquaculture grâce aux zéolithes
Les zéolithes sont un groupe de minéraux contenant de l'aluminium, du silicium et de l'oxygène et disposés dans des structures régulières et bien définies. Du fait de leurs caractéristiques structurelles uniques, les zéolithes possèdent des propriétés chimiques particulières. À ce titre, les zéolithes naturels et synthétiques ont été utilisés à grande échelle dans l'échange d'ions, la catalyse, l'adsorption et la séparation.

Un groupe de chercheurs basé dans le sud de l'Espagne a découvert une nouvelle utilisation pour les zéolithes. Sur la base de précédentes recherches sur l'interaction entre les zéolithes et des espèces azotées, le groupe d'Andalousie a utilisé des zéolithes pour renforcer des engrais utilisés pour la croissance de cultures de microalgues marines.

Les zéolithes participent au traitement de l'azote, qui est le nutriment de base des algues, dans un environnement d'eau de mer. Des tests menés sur l'engrais enrichi de zéolithes ont conduit à une augmentation du nombre de microalgues cellulaires et, ce faisant, de la productivité globale.

Compte tenu de la grande disponibilité de zéolithes et de la simplicité du procédé de combinaison de ces zéolithes avec des engrais algaux plus traditionnels, il est possible de réaliser des économies de coût substantielles.

Un dernier avantage de cette nouvelle découverte est que les microalgues produites à l'aide d'engrais enrichis de zéolithes ont une plus grande valeur nutritionnelle. Cet avantage est ensuite transmis à la chaîne alimentaire lorsque les microalgues sont utilisées comme aliment pour l'aquaculture d'organismes plus évolués comme les coquillages et les poissons.

Ce résultat pourrait bénéficier à l'industrie aquacole, tant pour les microalgues que pour des organismes de plus grande taille.