Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des matériaux améliorés au travers d'une durabilité maximale

Un processus allemand novateur permet la désoxydation des métaux et/ou alliages de haute performance afin de produire des matériaux de très grande qualité. Ces matériaux couvrent toute une série d'applications industrielles, parmi lesquelles les alliages magnétiques, des aciers spéciaux, des produits en titane, le stockage d'hydrogène, la mémoire et les alliages supraconducteurs.
Des matériaux améliorés au travers d'une durabilité maximale
L'affinage sous laitier est un procédé hautement spécialisé utilisé à grande échelle par la métallurgie, en particulier pour la fabrication d'acier. Une barre de métal laminé ou fondu prenant la forme d'une électrode est chauffée par un laitier conducteur et est ensuite refondue dans un moule en cuivre refroidi par de l'eau. Le produit final est un métal semblable à l'original en termes de composition chimique, mais d'une plus grande pureté et d'une teneur en inclusions inférieure. Ces matériaux améliorés peuvent être utilisés en tant que composants de haute intégrité dans les industries automobiles et aérospatiales.

Le nouveau procédé développé utilise un laitier enrichi de métal réactif pour la désoxydation des métaux et alliages de haute performance tels le titane, le vanadium, le niobium, les superalliages et les aciers spéciaux. Dans certaines conditions spéciales, la formation d'un oxyde métallique réactif permet le retrait de l'oxygène, tandis que les inclusions solides telles que les oxydes, les nitrures et les carbures se regroupent dans le laitier. Ce procédé, qui exploite l'homogénéité donnée des matériaux et l'économie assurée des ressources, peut être utilisé dans un VIM (four à induction sous vide) traditionnel.

Cette procédure simple et en une étape d'affinage compact/de retrait de l'oxygène offre une plus grande durabilité dans la mesure où elle permet d'éviter le décyclage ou le traitement chimique extrêmement complexe. Elle offre dès lors des économies de coûts importantes en termes de ressources (l'eau et l'énergie, par exemple), ainsi que des avantages environnementaux (émissions et utilisation de produits chimiques inférieures). Des partenaires des industries aéronautique, automobile, énergétique et médicale sont recherchés en vue d'intégrer cette technologie dans la production de nouveaux matériaux développés et/ou l'amélioration des normes de qualité.